La communauté musulmane célèbre l’Aïd El-Kebir

1 min de lecture
12

Les musulmans célébrent, ce dimanche 10 juillet, l’Aïd-el-Kébir, littéralement la « grande fête », également appelée « Aïd el-Adha » (fête du sacrifice) ou « Tabaski », qui correspond aussi à la fin du pèlerinage à La Mecque, le hadj.

Dans le récit coranique, Abraham se voit sacrifier son fils en songe. Obéissant à cette vision, le patriarche sera arrêté in extremis par l’ange Gabriel envoyé par Dieu, lequel remplacera le sacrifice d’un enfant par un mouton.

L’Aïd-el-Kébir est célébrée à partir du dixième jour du mois lunaire de dhou al hijja, dure trois jours et débute au lendemain du rassemblement rituel sacré des pèlerins au mont Arafat, situé à une vingtaine de kilomètres de La Mecque.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
12 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Convention cannes : les planteurs « gardent espoir »

Article suivant

Madagascar : L’interminable calvaire d’un homme d’affaires condamné à 10 ans de travaux forcés

Free Dom