La CPME Réunion et l’ALEFPA s’unissent pour une meilleure inclusion des personnes en situation de handicap

3 min de lecture

La Confédération des Petites et Moyennes Entreprises de La Réunion (CPME Réunion) et l’Association Laïque pour l’Education, la Formation la Prévention et l’Autonomie (ALEFPA), ont signé une convention de partenariat le lundi 28 juin 2021 pour la facilitation et le développement de l’insertion des personnes en situation de handicap au sein du tissu des TPE-PME réunionnaises.

Le tissu réunionnais constitué à 90 % de TPE-PME doit faire face à véritable enjeu pour mieux favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap. On note ainsi qu’elles sont plus de 7.000 inscrites à Pôle Emploi, souvent depuis plus d’un an.

Si à ce jour, il est encore difficile de connaitre le nombre précis de personnes en situation de handicap dans les entreprises réunionnaises, en particulier celles de moins de 20 salariés, la problématique du handicap en milieu professionnel est réelle. Elle est de longue date une préoccupation majeure pour la CPME Réunion qui est fortement engagée en faveur de l’inclusion.

Il faut savoir que tout employeur d’au moins 20 salariés doit recruter des personnes en situation de handicap dans une proportion de 6 % de son effectif total. Cette obligation d’emploi concerne tous les salariés du secteur privé ou public, quelle que soit la nature du contrat.

Au-delà de la réponse à l’obligation légale, faire valoir les talents de ce public représente une opportunité de performances pour ces entreprises. L’expression de la singularité de ces personnes est un potentiel professionnel qui reste à valoriser.

A travers la signature d’une convention de partenariat, la CPME Réunion et l’ALEFPA ont décidé de travailler ensemble à des actions permettant une meilleure intégration des personnes en difficulté sociale et/ou en situation de handicap accompagnées par l’ALEFPA au sein du tissu des TPE-PME réunionnaises, et plus globalement dans notre société.

Ils sont pleinement conscients qu’il est aujourd’hui urgent de mieux tenir compte des personnes en situation de handicap dans le monde du travail. C’est le sens de cette collaboration qui se déploiera notamment par des actions de sensibilisation, de communication ou de promotion de l’inclusion dans un accompagnement global aux opérateurs économiques.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Infanticide à la Montagne : le ti-père aurait reconnu des violences mais nie avoir donné la mort au petit

Article suivant

Aéroport de La Réunion Roland Garros : un site internet pour faciliter son voyage

Free Dom