”  La démocratie mérite mieux que le fiasco du 1er tour”

“À l’heure où la France se déconfine très prudemment, des maires viennent de signer une tribune dans les médias. Leur appel à organiser le second tour dès la fin juin, dans un mois, est pavé de bonnes intentions.

Si l’argument de l’efficacité économique peut se justifier, celui-ci est très contestable et peut se retourner comme un gant.

Rappelons à ces démocrates et ces maires pressés que ce premier tour a été organisé dans des conditions ubuesques, des millions d’électeurs ne se déplaçant pas par peur, après les annonces du président puis du Premier ministre : les Français, plus logiques que leurs gouvernants, ont boudé les urnes. Entre leur santé, leur vie et celles de leurs proches ainsi que leur devoir électoral, ils ont choisi et adopté, eux, un comportement cohérent. Résultat : un effondrement historique du taux de participation pour les municipales.

Des messages contradictoires également : inciter fortement à ne plus sortir, ne plus fréquenter les lieux publics et, en même temps, maintenir le premier tour des élections municipales, avec tous les déplacements et les contacts que cela impliquait.

“Ce premier tour a bel et bien été un naufrage démocratique”

Emmanuel Macron a pris le risque, en maintenant ce premier tour, d’éloigner un peu plus les Français de la vie démocratique tout en prétendant le contraire : « Il est important d’aller voter dans ces moments-là… » Facile ou irresponsable ? Calcul ou erreur d’appréciation grossière ?

Les électorats âgé, fragile et populaire n’ont-ils pas été les plus concernés par l’abstention ? Et il est évident que le jeu démocratique n’a pas fonctionné normalement.

Le manque d’anticipation et de bon sens de MM. Macron et Philippe est saisissant : ils subissent les événements. Mais ils ne sortiront pas indemnes de ces graves erreurs d’appréciation dans ces décisions contradictoires et toujours tardives !

Emmanuel Macron a tout intérêt à ce qu’Édouard Philippe, lui-même en lice au Havre, soit élu rapidement, pour s’en débarrasser en douceur et nommer au plus tôt un autre Premier ministre et un autre gouvernement. Il n’aura quand même pas le culot de prétendre à une politique différente avec les mêmes ministres ! Encore qu’avec ce mythomane de la politique, on peut s’attendre à tout. “Le gouvernement Macron est totalement perdu face à ses promesses “.

Qui sait, les électeurs qui ont parfois eu l’impression d’avoir été pris au piège auront peut-être des choses à exprimer qu’ils n’avaient pas bien perçues début mars ? N’est-ce pas à cela que sert, d’abord, une élection ?

Daniel Toussaint, un actif « Front populaire »

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
RIPOSTE974PatrickLa vérité si je mens !lol Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
lol
Invité
lol

ce que ce gouvernement à donner au peuple, aucun élu depuis les 20 ans l’ont fait:
– 80% de la population concerné par la fin de l’impot taxe d’habitation
– le 1er tier impot sur le revenu supprimer pour pas mal de personne
– versement de la prime d’activité pour soulagé les moin bien payé
– exonération des heures supplémentaires
– gratuiter pour les lunettes et dents, etc….

La vérité si je mens !
Invité
La vérité si je mens !

C’est ton avis de voir midi à sa porte .
Qu’un pays fasse du social , un peu mais l’économie et la création d’entreprise + emplois c’est une valeur rajouté .

Ne pense pas que le poudré de Paris l’ait compris , En trois ans, Macron a réussi à couler la France ! Et en termes de manquements et défaillances en tous genres, le poudré de Paris coche toutes les cases.

Le 7 mai 2017 était élu Emmanuel Macron. Trois ans plus tard, son mandat se résume en une longue succession d’échecs et de conflits sociaux.

Patrick
Invité
Patrick

Au contraire, parfaitement cohérent les messages du Président Macron et de ses accolytes. L’objectif était de dissuader le plus grand nombre d’électeurs non inféodés de se déplacer. Et comme pour chaque élection, où le taux d’abstention est très élevé, c’est le vote militant (bref le vote alimentaire et “feill tôl”) qui l’emporte. Donc le candidat le plus démagogue qui aura le plus promis sera élu.

RIPOSTE974
Invité
RIPOSTE974

En trois ans, Macron a réussi à couler la France !
Et en termes de manquements et défaillances en tous genres, ce type coche toutes les cases.

Le 7 mai 2017 était élu Emmanuel Macron. Trois ans plus tard, son mandat se résume en une longue succession d’échecs et de conflits sociaux.