La fédération socialiste refuse de “se soumettre à un souci d’économie”

2 min de lecture

La fédération socialiste de la Réunion par la voix de son premier secrétaire fédéral Philippe Naillet (notre photo de Une) défend les services publics et dénonce le projet de loi dite de « transformation de la fonction publique ». Remettre en cause ces garanties à la santé, l’éducation ou encore la justice c’est vouloir porter atteinte à notre modèle social.

La fédération socialiste rappelle que les services publics gratuits sont les garants d’un équilibre et d’une équité sociale et sociétale. La privatisation creusera d’autant plus les écarts et créeront d’autant plus d’injustices.

Pour preuve, le souci d’économie de notre gouvernement a causé la régression actuelle que connaissent les services publics existants. L’on ne cesse de dénoncer les manques d’effectifs et les mauvaises conditions de travail dans nos hôpitaux, dans nos centres pénitenciers, dans nos institutions…

La Fédération socialiste refuse de se soumettre à un souci d’économie.

NON à la suppression des 120 000 postes de la fonction publique !
NON à l’affaiblissant l’Éducation nationale !
NON à l’impuissance des forces de l’ordre !
NON à la déstructuration de l’hôpital public.
NON à la substitution de notre statut de citoyen à celle de client !
La Fédération soutient et s’associe à ce mouvement de défense des services publics !


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox