« La Fondation Brigitte Bardot ne peut pas mener une étude sur l’errance animale dans les DROM ! »

6 min de lecture
6
Courrier du député Jean-Hugues RATENON, à l’attention de Monsieur le Ministre de L’Agriculture et de l’Alimentation : »Aujourd’hui, Mercredi 22 Septembre 2021, j’ai participé à une Visio conférence avec une Chargée de Mission Outre-mer concernant une étude menée dans le cadre du Plan Relance de votre Ministère, vis-à-vis de l’errance animale dans les DROM.

L’errance animale est un sujet sensible à La Réunion, pour lequel chaque jour luttent la population Réunionnaise, les Collectivités, les Elus, les Communes, la SPA, le GEVEC, les Associations, etc…

Toutefois, il est inadmissible de constater, Monsieur le Ministre, que vous ayez choisi la Fondation Brigitte Bardot afin de mener cette étude.

Auriez-vous oublié que Madame Brigitte BARDOT devra être jugée lors d’un procès, le 7 octobre 2021, devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis (974) pour injures raciales.

Pour rappel des faits, il y a de cela 3 ans, Madame Brigitte BARDOT avait envoyé une lettre à notre ancien Préfet de La Réunion Monsieur Amaury de SAINT-QUENTIN, où elle insultait les Réunionnais « d’autochtones qui ont gardé leurs gènes de sauvages », avec des « réminiscences de cannibalisme », et qu’elle disait je cite « J’ai honte de cette île, de la sauvagerie qui y règne encore, des risques que prennent les êtres humains qui tentent au péril de leurs vies de sauver des chiens, des chats pris pour cible par une population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches ».

Le Préfet, la Région Réunion, l’ancienne Ministre des Outre-mer Annick GIRARDIN, SOS Racisme, le Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, le CREFOM, la Ligue des Droits de l’Homme de La Réunion, certains Députés dont moi-même, et la population Réunionnaise, ont condamné fermement ces propos racistes et choquant nous concernant.

Je suis même intervenu à l’Assemblée Nationale concernant ces propos injurieux, où j’ai été applaudi par les élus de tout banc et où ces mêmes propos ont été condamnés fermement par le Président de l’Assemblée Nationale.

Votre souhait concernant la lutte contre l’errance animale est une chose importante que je conçois et dont je partage votre avis. MAIS, cette fondation ne peut et ne doit pas mener cette étude !

Malgré notre combat contre l’errance, notre dignité n’est pas à vendre Monsieur le Ministre. Nous ne voulons pas qu’elle soit une porte-parole de La Réunion.

C’est pour cela que je vous demande, Monsieur le Ministre, que la Fondation Brigitte Bardot soit enlevée de manière définitive de cette étude concernant le Plan Relance pour les Outre-mer.

Durant cette Visio conférence, des idées ont été émis, afin d’aider cette étude. Il faut qu’il y ait une vraie décision politique, et qu’un suivi soit fait en collaboration avec la DAF, les Ministères et les Elus locaux.

Les associations locales, qui sont en premier plan dans ce combat, sont à bien même de mener cette étude, à contrario de la Fondation.

Un programme cohérent, avec un investissement conséquent et connecté avec la réalité des faits, doit être mis en place.

Il faut augmenter le nombre de refuges sur l’île, aider financièrement les associations qui luttent sans subvention afin de leurs permettre, ainsi qu’à la SPA d’agrandir leurs locaux et de pouvoir soigner et nourrir dignement tous les animaux présents, que des fourrières soient mises en place avec une vision à la fois communale et intercommunale, que nous atteignons un objectif à 100 % de stérilisation gratuite pour tous les propriétaires peu importe leur niveau social, et que des structures soient mises en place tels que des dispensaires et cliniques mobiles afin de soigner tout animal blessé errant.

Je vous le redis, nous avons des personnes compétentes pour mener cette étude.

Une militante condamnée à de multiples reprises pour incitation à la haine raciale n’est pas digne de représentant, et ne pourra jamais avoir d’avis objectif concernant les territoires Ultramarins.

J’espère que mes paroles seront écoutées car il est ici urgent d’agir ! »

6 Commentaires

  1. Bravo monsieur le député pour une fois je vous rejoins à 2oo%. une fois n’est pas coutume si cette fondation est choisie, j’espère que tous les Reunionais par avance récusent leurs conclusions.
    Marcelin

  2. Mr Ratenon
    L’errance animale est un vrai sujet toutefois je pense qu’il y a encore plus important sujet qui est la vie qui est devenue encore plus chère à la Réunion depuis cette crise sanitaire
    C’est un sujet qui ne vient tiens visiblement plus à cœur, ah oui pardonner moi, vous avez oublié ce que c’est maintenant que vous êtes député et voyagez en classe business…….et vos frais pris en charge…..

  3. BB considère plus les animaux que les domiens! Nous sommes certes, d’anciens esclaves mais elle nous doit le respect en notre qualité d’être humain! Sinon, elle passe son chemin!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

18 mois de prison ferme pour l’automobiliste sous stupéfiants et sans permis

Article suivant

Les planteurs boycottent la Commission Paritaire de la Canne

Free Dom