La France, acteur majeur dans le domaine de la santé à Madagascar

4 min de lecture

L’Ambassadeur Guillois a rencontré cette semaine le Professeur Zely Arivelo RANDRIAMANANTANY, Ministre de la Santé Publique, dans le cadre d’une visite de courtoisie au cours de laquelle la France et Madagascar se sont félicitées de l’étroite coopération entre nos deux pays dans le domaine crucial de la santé.
L’Ambassadeur a également visité, en compagnie de l’Ambassadrice de l’Union européenne, les locaux de la Centrale d’Achats de Médicaments Essentiels et de Matériels Médicaux de (SALAMA), acteur essentiel du système de santé malgache. Aux côtés de la Banque Mondiale, la France et l’Union européenne sont les partenaires historiques de la SALAMA. Ce soutien français se fait notamment à travers de l’AFD et l’Initiative/Expertise France.
1 – Une aide bilatérale de plus de 10 millions d’euros chaque année.
La France contribue au secteur de la #santé à Madagascar à hauteur de plus de 10 millions d’euros chaque année au titre de notre aide bilatérale.
La France, à travers l’Initiative, soutient à Madagascar la lutte contre la tuberculose et le VIH et contribue au renforcement du système de santé malgache.
A travers l’ AFD – Agence Française de Développement, elle soutient des organisations de la société civile actives dans le domaine de la santé, ainsi que l’ Institut Pasteur de Madagascar Madagascar.
Elle intervient également directement avec le Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du ministère de l’Europe et des affaires étrangères dans la lutte contre la malnutrition dans le sud de Madagascar, ainsi qu’avec le Cirad – La recherche agronomique pour le développement ou encore l’ Institut de recherche pour le développement (IRD).
Enfin, la #coopération décentralisée française offre un soutien institutionnel, avec par exemple une forte coopération inter-hospitalière dans le renforcement des capacités en ressources humaines, avec de nombreux CHU français dont celui de La Réunion, ou encore avec des formations d’une centaine de médecins spécialistes chaque année, ainsi qu’un soutien dans la recherche en santé à travers l’Insititut Pasteur de Madagascar, le CIRAD et l’IRD.
2 – Une aide multilatérale substantielle.
A cette aide bilatérale, s’ajoutent les contributions de la France à différentes organisations internationales qui interviennent dans le domaine de la santé à Madagascar :
– La France est le 2ème contributeur au Fonds Mondial The Global Fund ;
– Elle est le 1er donateur à Unitaid ;
– Elle est le 6ème contributeur à Gavi, the Vaccine Alliance
La France intervient également en lien avec l’ UNICEF en faveur du renforcement de la couverture vaccinale, priorité du Ministère malgache de la Santé publique.
Enfin, la France intervient au niveau régional, en lien avec la Commission de l’océan Indien – Indian Ocean Commission dans la lutte contre les maladies infectieuses d’origine humaine ou animale dans le concept récent « Une Seule Santé » et le réseau de surveillance et d’investigation épidémiologique et riposte aux pandémies financé par l’AFD et l’UE à hauteur de 20,5 M€, dont Madagascar est l’un des principaux bénéficiaires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Fédération française du football : Noël Le Graët mis en retrait

Article suivant

Californie : 7 morts après une fusillade dans une communauté, un suspect en garde à vue(VIDÉOS)

Free Dom