La guerre en Ukraine et la résilience du Président

2 min de lecture
1

La guerre en Ukraine…ou »OTAN en emporte le gland ».

Le vilain mot de l’Occident contre l’ennemi de toujours, la Russie.
La protection que veut apporter aux Ukrainiens, Poutine, contre l’envoûtement de L’OTAN.

[OTAN EN EMPORTE LE GLAND ]

« « La guerre est un endroit où les jeunes, qui ne se connaissent pas et ne se détestent pas, se tuent, par des décisions de vieux qui se connaissent et se détestent, mais ne se tuent pas.  »
(Erich Hartman)
Les regards sont rivés sur nos écrans… pour vivre tout ça, par crainte que des répercussions arrivent jusqu’à chez nous.
Le Président appelle ça  » La résilience ».
Un moment terrible d’acceptation de la chose qui se passe, comme elle se déroule..et de ses conséquences.
Beaucoup de Français n’iront pas travailler ce matin et depuis longtemps déjà faute de boulots, ils sont en résilience dans leur situation.
Beaucoup de Français sont dans l’attente d’un logement meilleur, plus grand, mieux adapté à leur famille, ils essuient régulièrement les mêmes refus, ont les mêmes déceptions dans leurs attentes, ils sont en résilience.
Ils sont dans l’attente d’un compte rendu de cette situation, d’un bilan du bail politique du Président sur la situation du pays, à la veille d’un nouvel enjeu politique, ils sont en résilience..
Plus prêt de nous, les piliers de la NRL se rouillent dans l’océan… sans que personne n’emprunte ce viaduc, ils sont en résilience dans leur situation..
Mélenchon, façon Robespierre en Révolution, au « Zenith » à la Nordev…les Politiques locaux sont en résilience.
Nous sommes en résilience quotidienne.
Kaf néna 7po, mett enkor na pa Sé!

inbound6040303439529781516.jpg

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Le droit de refuser les injections devrait être largement diffusé! »

Article suivant

Sea Shepherd France réclame des documents administratifs à la Sous-préfète de Saint-Paul

Free Dom