Basket : l’Outre-mer exclue du Trophée de Coupe de France; Lettre ouverte du président de la ligue

7 min de lecture
2
« Une décision incompréhensible et totalement discriminatoire ! », selon Johan Guillou, le président de la Ligue réunionnaise de Basket. Voici sa lettre ouverte au président !

« Monsieur le Président, 

La ligue régionale de basket-ball que je préside a été destinataire le 11 janvier 2022, d’un courrier de votre fédération. 

Il nous est indiqué que toutes les équipes d’outre-mer sont exclues du trophée Coupe de France. La raison évoquée est qu’il s’agit d’une mesure prise « au regard des risques sanitaires liés à la pandémie sur les territoires d’outre-mer et sur le territoire métropolitain en accord avec les autorités gouvernementales ».

A la lecture de votre courrier, j’ai supposé qu’il s’agissait d’un arrêt définitif de la coupe de France ou de son report au vu de votre justification. Et celà aurait été compréhensible. 

Mais quelle fut ma surprise de voir que cela ne concerne UNIQUEMENT que les Ultra-Marins ! 

C’est donc une décision incompréhensible et totalement discriminatoire! Vous dites que même le gouvernement valide l’exclusion de l’outre mer ?

Quelle logique dans votre décision qui ne concerne que les Ultra-Marins alors que vous le dites vous-même, tout le territoire métropolitain est touché par l’augmentation des chiffres de la covid19. Dans ce cas, pourquoi les équipes métropolitaines peuvent-elles continuer à participer à la coupe de FRANCE? En quoi l’exclusion des équipes de l’outre-mer serait justifiée ?

Vous dites que c’est une décision prise en accord avec les autorités gouvernementales. Pourtant notre île comme tous les outre-mers continuent de recevoir des touristes sur nos territoires et cela ne dérange pas les autorités gouvernementales. Et il y a chaque jour des vols depuis nos territoires jusqu’à la métropole sans que cela ne soit un problème pour les autorités! Et permettez moi de vous dire que dans son courrier du 4 janvier 2022, la ministre déléguée au sport Roxana MARACINEANU a déclaré : « qu’elle se réjouit que la pratique sportive soit préservée »malgré la situation sanitaire actuelle. Et bien pas pour tout le monde, en évinçant les ultramarins de la compétition.

Quelle logique dans votre décision alors que toutes les joueuses de l’équipe de LA TAMPONNAISE et tous les joueurs de l’équipe du BCM de MAYOTTE sont vaccinés et qu’ils doivent en plus, faire un test PCR ou antigénique avant leur départ pour la métropole? Même vaccinés et en plus testés,les licenciés ne peuvent plus pratiquer de sport maintenant ?

Quelle logique dans votre décision alors que les équipes devaient être dans une bulle sanitaire durant leur présence sur place? Car en restant une semaine en métropole, il ne faut prendre aucun risque et les joueurs ne devaient sortir que pour s’entraîner et s’alimenter. Ce qui n’est pas le cas des équipes métropolitaines sur place qui vivent normalement tout au long de la semaine et qui joueraient contre nos équipes le week-end. Elles seraient donc statistiquement plus exposées à une contamination contrairement aux Ultra-Marins.

Que dire aux équipes de l’outre-mer qui ont sportivement gagné leur place en 16eme de finale alors que leurs adversaires métropolitains vont automatiquement se qualifier en 8eme de finale sans jouer? Je ne parle même pas des joueurs et joueuses qui ont dû prendre des congés auprès de leur employeur exprès pour jouer leur match de coupe! Car je rappelle que personne n’est professionnel chez nous ! Des sacrifices qu’ils ont fait pour cette compétition et qu’ils attendent chaque année avec impatience!

Je regrette que vous ayez pris une décision si grave sans, au préalable, sans avoir consulté les ligues de LA RÉUNION, de MAYOTTE et de GUYANE! Car nous sommes tous égaux, donc soit la compétition est totalement annulée soit elle est maintenue. Et dans ce dernier cas, quand bien même que nos adversaires soient beaucoup plus forts que nous et que nous pourrions perdre avec un large écart, les petits poucets que nous sommes ont mérité leur qualification.

Enfin, dans votre courrier vous avez rajouté : « Nous avons prévu de voir très vite avec vos ligues la manière de vous remercier de votre intérêt et de votre participation… »

Laissez moi vous dire que cette phrase est choquante et méprisante vis à vis des équipes Réunionnaises, Mahoraises et Guyanaises. NOUS NE SOMMES NI A VENDRE NI À ACHETER, NOUS VOULONS JUSTE ÊTRE RESPECTÉS ET JOUER!

Monsieur le Président, je connais votre attachement pour l’outre-mer. Je ne peux pas penser une seule seconde que vous ayez accepté cette décision du bureau fédéral. Ou alors, je pense que vous allez rectifier les choses car vous conviendrez comme nous, que cette décision fait beaucoup de mal à nos territoires qui luttent chaque jour pour la promotion du basket-ball et de ses valeurs.

Johan GUILLOU

Président

Ligue régionale de basket-ball

LA REUNION

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

2 jeunes champions de France de Boxe Française Savate

Article suivant

Une salle de sport 100 % féminine s’ouvre au Tampon

Free Dom