La loi de sécurité globale passe chez les députés : interdiction de diffuser l’identité des policiers

La balle sera bientôt dans le camp des sénateurs, mais cette loi génère une sacrée polémique en France et à la Réunion. Cette loi de sécurité globale prévoit de pénaliser la diffusion malveillante de l’image des policiers. En clair, interdiction désormais de les filmer lors de leurs interventions, et de diffuser ensuite ces vidéos, surtout sur les réseaux sociaux.

Pour le gouvernement et notamment le premier ministre, même si le texte n’est pas parfait, il vise à protéger ceux qui nous protègent. L’assemblée nationale a donné hier son feu vert, avant son examen au Sénat.

Cette loi prévoit de pénaliser d’un an de prison et 45.000 euros d’amende la diffusion de “l’image du visage ou tout autre élément d’identification” de membres des forces de l’ordre en intervention, quand le but est de porter “atteinte” à leur “intégrité physique ou psychique”.

Une mesure fortement saluée par les syndicats policiers, mais qui met vent debout les défenseurs des libertés publiques  et les journalistes, qui y ont vu “une atteinte disproportionnée” à la liberté d’informer .

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

8
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
voyoumarie LiberticideJohniRedMan Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Tito
Invité
Tito

La loi dit bien interdiction de filmé les forces de l’ordre donc ils pourront empêcher de filmé et arrêté la personne qui filme….sauf pour les journalistes de BFM ils l’on jamais fait

Run
Invité
Run

Mme Sarah Patel pas vous ! c’est quelqu’un d’autre qui a ecrit cet article sous votre nom, ce n’est pas possible autrement. Votre article est un ramassi de mensonge avec un titre racoleur pour obtenir des clics. La Loi n’interdit de filmer la police, elle interdit la diffusion du visage des policiers et gendarmes dans le seul but de porter atteinte à leur intégrité. Par contre, je vois que vous n’avez pas pris connaissance de l’article 24 sinon vous n’auriez pas écrit ces inepties. Vous avez également oubliez de preciser que le 1er ministre saisira lui-même le conseil constitutionnel concernant… Lire la suite »

Latika45
Invité
Latika45

madame partel relit les textes et refait ton article sans dire n’importe quoi …il serait bien aussi de se demander si les personnes aimeraient se faire filmer sur leur lieu de travaille comme c’est fait pour la police….à méditer…

RedMan
Invité
RedMan

Dans un sens les flics ont le droit de filmer mais l’inverse non ? Déjà qu’avant, même avec des images vidéo, les sanctions n’étaient pas appropriées aux gestes. Pour l’instant, il y a une petite minorité qui se défoule sur les gens, si la loi passe, pensez-vous que les brigades d’intervention ne profiteront pas de cette loi ?

Johni
Invité
Johni

C pour leur permettre de taper sur les gens à leur gre’ , ces bandes de baltringue

Liberticide
Invité
Liberticide

Notre démocratie evolue dans un sens inquiétant.

marie
Invité
marie

la loi y fait zot travaille ok, il faut respecter, mais quand sais zot y cogne ,lance le gaz et même la fini arrivée y tuer, moins mi dit il faut filmer bien voir à la télé.

voyou
Invité
voyou

Les voyous ont le droit de tabasser les. forces de l ordres dans immunités et des représentants de lfi qui soutiennent ces délinquants dans suelmonde vivons nous.