Agression d’un professeur à Sainte-Anne : la mairie et le rectorat à la rescousse

1 min de lecture
2

Toute la communauté éducative a été profondément touchée par l’agression d’un enseignant, hier, à l’école Julie Huet.

Agression d’un professeur à l’école Julie Huet à Sainte-Anne : “il avait frappé notre fils de 4 ans sur la tête !”

Ce matin, l’inspecteur de la circonscription de Saint-Benoît, Franck Masse, et le maire Patrice Selly ont réuni l’ensemble du personnel de l’école (enseignants et non enseignants) afin que chacun puisse partager et exprimer ses émotions.

Durant cet échange, le maire a de nouveau condamné les faits et renouvelé son soutien aux membres de la communauté éducative. Il a notamment annoncé la mise en œuvre de la protection juridique et fonctionnelle pour les agents communaux et la mise en place d’un groupe de travail, en lien avec le Rectorat, pour améliorer le climat scolaire et ainsi permettre d’assurer les bonnes conditions de travail, le bien-être et l’épanouissement des élèves et des personnels.

Par ailleurs, suite à cet événement, une cellule psychologique sera mise en place, par le rectorat, pour les enseignants et les élèves, et par la mairie, pour le personnel communal.

2 Commentaires

  1. Groupe de travail pour améliorer le climat scolaire= point positif mais QUE proposer pour certaines ATSEM ou employées à la cantine qui passent leur temps à faire des “ladilafés”,à s’occuper de la vie des autres durant la récré et la pause méridienne?

Répondre à Bolo Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Le ministre des outre-mer Sébastien Lecornu auditionné pour des soupçons de «prise illégale d’intérêts»

Article suivant

Médiamétrie : plus de 204 200 téléspectateurs pour « Ça Koz Politique » le mardi soir sur Antenne Réunion

Free Dom