La Maison de Naissance de l’Ouest fête ses 5 ans d’ouverture et ses 2 ans au CHOR

5 min de lecture

ManaO, la Maison de Naissance de l’Ouest, seule maison de naissance d’Outre-mer, est intégrée à un projet national d’expérimentation. Elle a ouvert ses portes le 01 avril 2016 au Centre Hospitalier Gabriel Martin, puis a naturellement déménagé dans le nouvel hôpital Centre Hospitalier Ouest Réunion en 2019.

Qu’est-ce qu’une maison de naissance ?

Une maison de naissance est une structure indépendante gérée par des sages-femmes et où elles suivent des femmes dont la grossesse est physiologique (sans pathologie avérée). Les sages-femmes en assurent le fonctionnement en toute autonomie et en assument l’entière responsabilité médicale. La maison de naissance fonctionne en partenariat avec une maternité, en cas de nécessité de transfert médical (apparition d’une pathologie, difficulté à l’accouchement ou dans ses suites pour la mère ou l’enfant). La qualité du travail collaboratif avec l’équipe de la maternité est importante pour offrir aux couples la sécurité médicale et psychologique tout au long de leur prise en charge. La proximité des deux structures permet de réduire les délais de transfert et facilite ‘accessibilité au plateau technique médicalisé (salle d’accouchement, bloc opératoire).

« Manao offre une alternative à l’accouchement mais à la différence de l’hôpital, les sages-femmes accompagnent les couples dans la globalité ; nous les connaissons depuis le début de la grossesse, on crée un accompagnement jusqu’à l’accouchement. On les connait très très bien médicalement mais aussi psychologiquement. On créé un lien très fort avec eux », témoigne Laurence, sage-femme de Manao.

En effet à Manao, un accompagnement global et personnalisé de la femme et du couple par une même sage-femme est possible de la première visite prénatale, à l’accouchement et aux soins post-partum (après l’accouchement). Les sages-femmes exercent en binôme afin d’assurer une disponibilité permanente durant le dernier mois de grossesse. Deux sages-femmes sont systématiquement présentes à l’accouchement. Les sages-femmes accompagnent les couples dans le respect de leur projet de naissance, dans les limites des contraintes et contre-indications médicales existantes, évaluées au cas par cas. Les naissances se déroulent dans un environnement chaleureux rappelant l’intimité du chez soi. La physiologie est au cœur des pratiques à Manao, chaque naissance étant accueillie le plus naturellement possible (pas d’analgésie péridurale, pas de perfusion accélérant le processus physiologique de l’accouchement) tout en garantissant une sécurité maximale.

« J’avais envie d’un accouchement physiologique et comme je n’aime pas trop aller à l’hôpital, j’avais envie de me sentir un peu comme à la maison. Ce que j’ai aimé aussi avec Manao c’est le côté où on a vraiment le suivi avec les sages-femmes du début jusqu’à la fin. Du coup le jour de l’accouchement on se sent en confiance on a vraiment l’impression d’être chez soi avec des gens que l’on connaît. Pour mon compagnon aussi c’était super agréable, il avait toute sa place avec moi à l’accouchement. Il a pu se baigner avec moi, il a pu aller dans le lit aussi avec moi. J’avais besoin de me sentir chez moi, à l’aise avec des gens que je connais. Manao m’a offert cela », nous a confié Julie, jeune maman.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Nous sommes au moins 200 personnes dans un amphi ! »

Article suivant

Accident mortel à St-Paul : le motard de 20 ans était un employé de la commune exerçant en service civique

Free Dom