/

Ti Kozman d’Yves Mont-Rouge « La patronne, c’est Huguette »

25 min de lecture
20

Un « Ti Kozman » qui porte bien son nom aujourd’hui parce qu’il sera plutôt court. Mon temps est déjà très pris avec le « tacon » de conférences de presse politiques relatives justement aux élections législatives.

Mais avant de causer politique, je voudrais démarrer avec le procès de Brigitte Bardot qui, prévu en Cour d’Appel de Saint-Denis de la Réunion, ce jeudi, a été finalement renvoyé. Sans doute aux calendes grecques. En tant que présidente d’une fondation portant son nom et qui œuvre pour la protection des animaux – ce qui est tout à fait louable – elle avait été condamnée à une amende quasi symbolique en Correctionnelle après s’être défoulée sur les Réunionnais qu’elle avait traité, via un courrier enflammé adressé au préfet, « d’autochtones qui ont gardé leurs gênes de sauvages ». Elle reprochait au préfet « d’autoriser les fêtes indiennes Tamoul avec décapitations de chèvres et de boucs en offrandes à leurs dieux… ». Et de poursuivre avec la même verve : « tout ça a des réminiscences de cannibalisme de siècles passés et devraient être interdites … ». Des propos un tantinet racistes, non ?

J’en connais qui, pour moins que ça, se sont pris de belles grosses amendes. Mme Bardot devait passer en Cour d’Appel – enfin son avocat, pas elle, car je suppose qu’elle ne mettra pas les pieds dans une île de « sauvages » – mais le procès a été renvoyé. J’ai bien l’impression que cette affaire finira un jour ou l’autre par être classée, c’est-à-dire qu’elle finira par un non lieu, confortant ainsi l’idée selon laquelle « il y a une justice pour les pauvres et une justice pour les pauvres ».

Lorsque les poules (ou les coqs) auront des dents

Petit clin d’œil que je voulais faire également en tout début de ce « Ti Kozman » et qui n’a rien de politique : ces deux photos qui circulent sur les réseaux sociaux. Tout d’abord celle de Thierry Robert qui vend des « coqs rouges ». Des coqs ne sont pas à lui, mais il doit sans doute profiter de sa notoriété pour « promouvoir » les « coqs rouges » d’un camarade ou d’un de ses militants du côté de Saint-Leu.

Il faut dire que Thierry Robert s’y connaît pas mal en coq. Rappelez-vous de sa célèbre petite phrase prononcée en octobre 2013 dans le cadre d’une vidéo. Il s’adressait ainsi à Didier Robert en disant : « Ti coq mi vient pou ou ». Il parlait des élections régionales de 2015. La suite, vous la connaissez. Les années ont passé mais Thierry Robert affectionne toujours les coqs.

Ironie du sort, je me suis aperçu toujours en z’yeutant les réseaux sociaux qu’une autre personne s’est prise de passion, non pas pour les coqs, mais pour les poules pondeuses. En effet, Corine Robert, l’épouse de l’ex président de Région – qualifié à l’époque de « ti coq » par Thierry Robert -, et ancienne directrice de communication de la pyramide inversée, s’est visiblement reconvertie dans l’élevage de poules pondeuses. Dans son post, elle explique « adorer » les poules pondeuses.

Je me suis permis ce petit clin d’œil car elle fait partie des personnages publics pour avoir occupé les devants de la scène médiatique de par ses fonctions précédentes au sein de la collectivité régionale et aussi en tant qu’épouse de celui qui a été un acteur politique de premier rôle au plan local. Lequel a décidé, depuis, de se mettre en retrait de cette vie trépidante. Mais qui, je n’en doute pas une seconde, reviendra sûrement sur la scène un de ces quatre… Pour revenir à madame qui fait partie du microcosme «peoplelistique local, il n’y a évidemment rien de méchant. J’espère qu’elle ne le prendra pas mal.

J’en arrive maintenant à la politique politicienne qui, à la lumière de cette campagne électorale des législatives, devient un vrai bordel et qui, à n’en pas douter, apporte de l’eau au moulin des futurs abstentionnistes. Une politique à laquelle les citoyens n’y croient plus. Mais peut-être y croiront-il un jour… lorsque les poules (ou les coqs) auront des dents. Moi même, après plus de trente années en tant qu’observateur privilégié de la chose, je m’y perds un peu en conjectures.

Avant tout, je voulais revenir sur la sage décision de Jean-Luc Poudroux, député sortant de la 7ème circonscription, d’aller se reposer, de passer du temps avec son épouse et de s’amuser avec ses petits-enfants, lui qui a déjà tant donné. Je tiens quand même à vous faire remarquer que je vous avais annoncé sa décision depuis la semaine dernière, dans mon « Ti Kozman » du vendredi 6 mai. Faute d’être « sorti », le sortant a donc préféré tirer sa révérence à la politique. C’est tout à son honneur. Sans soutien politique d’aucun parti, et suite à une trajectoire pour le moins brouillonne depuis son élection à la députation en 2018 dans la 7ème circonscription, il savait qu’il se dirigeait tout droit dans le mur.

« Cyrille Melchior au Sénat en 2023, Serge Hoareau à la présidence du Département et Julien Hoarau au Parlement européen… »

Mais il n’y a pas que la trajectoire politique de Poudroux qui est brouillonne. Penchons nous un instant sur la 4ème circonscription. Je n’ai rien contre le député sortant « LR » David Lorion. Bien au contraire. C’est un élu rigoureux, qui connaît ses dossiers, un homme à la fois instruit et intelligent et fidèle en politique. Ce qui devient rarissime par les temps qui courent. David Lorion a soutenu Valérie Pécresse dès le 1er tour de la présidentielle quand ses compagnons ont sauté dans les bras de Macron. Le député Lorion n’a jamais caché son « Macron-incompatibilité ». La preuve, les échanges ci-dessous qu’il a eus avec un certain Jean Tessier sur les réseaux sociaux. Il n’hésite pas à qualifier Macron de « piètre président ».

Lorion est un homme de conviction. Est ou était… Je ne sais plus trop. Le député sortant a tenu sa conférence de presse d’officialisation de candidature mardi dernier à Saint-Pierre entouré du « Macron compatible » Michel Fontaine, patron de « LR » ainsi que des soutiens de la première heure du candidat d’En Marche, à savoir Cyrille Melchior (président du Département) et Serge Hoareau (maire de la Petite-Ile entre autres mandats). Sans oublier Anne-Marie Papy, élue de la majorité municipale Saint-Pierroise et « Marcheuse historique ». Présent également, Jeannot Lebon, l’élu de Saint-Joseph, adversaire de Patrick Lebreton et très proche d’André Thien-Ah-Koon au sein de la Casud. En revanche, Julien Hoarau, référent local « d’Horizon », parti de l’ancien Premier ministre Edouard Philippe n’y était pas à cette conférence de presse, alors qu’il avait fait le déplacement à l’Etang-Salé, le 1er mai, lors du lancement de campagne de Thierry Robert dans la 7ème circonscription. Allez comprendre cette carabistouille ! Les mauvaises langues prétendent que Michel Fontaine, que certains appellent « le parrain du Sud », a déjà fait ses petits calculs politiques : faire élire Thierry Robert dans la 7ème circonscription contre le candidat Johan Guillou soutenu par Juliana M’Doihoma, la maire de Saint-Louis ; Idem pour Lorion dans la 4ème ; Soutien à Patrice Thien-Ah-Koon dans la 3ème ; Placer Cyrille Melchior au Sénat en 2023, qui serait remplacé par Serge Hoareau à la tête du Département et envoyer Julien Hoarau au Parlement européen, en lieu et place de Stéphane Bijoux, l’actuel député européen d’En Marche (ou de Renaissance) en 2024. Info ou intox ? A suivre ! En tout cas, entre « LR » local et la Macronie, c’est plus de l’amour, c’est de la rage !

Je vous le disais plus haut, cette campagne électorale des législatives, localement, donne le tournis pour plusieurs raisons, outre celles déjà précisées ci-dessus. Prenons le cas d’En Marche (Renaissance) et de ses investitures : Laurent Virapoullé dans la 5ème et Bachil Valy dans la 3ème. Soutien à Audrey Fontaine dans la 2ème et à Eric Leung dans la 6ème. Champ libre dans la 1ère car, dit-on à Paris, le sortant Philippe Naillet (PS) est « Macron compatible ». Pareil dans la 4ème pour les raisons expliquées ci-dessus. Quid d’Hélène Coddeville qui était investie mardi, puis « désinvestie » mercredi matin, puis « réinvestie » mercredi après-midi sur intervention du sénateur En Marche Michel Dennemont auprès du national.

Après un cafouillage, Hélène Coddeville est réapparue sur la liste des investis d’En Marche/Renaissance sur intervention du sénateur Dennemont. Faut dire que Paris a du mal à suivre tout le tripmardage qui se passe à la Réunion.

L’on sait tous que Mme Coddeville, 56 ans, présidente de l’union européenne des femmes/section Réunion océan Indien (un titre un brin pompeux) ne va pas faire des étincelles dans cette 7ème circonscription mais le sénateur Dennemont,, grand Macroniste, voulait marquer le coup pour ne pas créer d’ambiguïté avec certains candidats qui se disent En Marche tout en ayant peur de le dire franchement. Suivez mon regard !

C’est Huguette qui commande à LFI Réunion ; Pas Denise, ni Jean-Hugues !

Venons-en maintenant à La France Insoumise et à PLR. Je vous passe tous « les bèsements » dont je vous ai contés la semaine dernière via quelques articles et communiqués de presse des « responsables » politiques concernés, notamment ceux (ou plutôt celle) de L’Union Populaire 974/La France Insoumise. Je veux parler surtout de Denise Delavanne. La semaine dernière en effet, la France Insoumise, dans un communiqué, nous a fait savoir la liste des candidats qu’elle soutiendra dans les 7 circonscriptions de l’île. La voici :

Pour la 1ère circonscription : Yoann CANCAN (LFI)
Pour la 2ème circonscription : Karine LEBON (PLR)
Pour la 3ème circonscription : Virginie GRONDIN (LFI)
Pour la 4ème circonscription : Stéphane ALBORA (Saint-Pierre + Verte) Pour la 5ème circonscription : J-Hugues RATENON (Rézistans 974/LFI) Pour la sixième circonscription : Pascal HOAREAU (LFI)

Pour la septième circonscription : Perceval GAILLARD (LFI)

La France Insoumise locale ne voulait pas d’Alexis Chaussalet soutenu par Huguette Bello dans la 3ème. Elle ne voulait pas non plus de Frédéric Maillot, le candidat de la majorité régionale dans la 6ème etc…

Hier après-midi, jeudi, Jean-Hugues Ratenon, député sortant qui a l’avantage d’avoir deux étiquettes (Rézistans 974 et LFI), a adressé un communiqué aux rédactions locales pour annoncer les candidats de la NUPES (Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale). NUPES ou le fameux rassemblement des gauches et des écologistes. La voici, cette liste « des candidats du rassemblement réunionnais » :

Circonscription 1 : Philippe NAILLET/Vanessa PAYET (PS)

Circonscription 2 : Karine LEBON / Henry HYPOLYTE (PLR)

Circonscription 3 : Alexis CHAUSSALET/ Nadine MAREE (LFI/PLR)

Circonscription 4 : Emeline K/BIDY/Jean Bernard MARATCHIA (PROGRES)

Circonscription 5 : Jean Hugues RATENON/Laetitia SIDAT (RE974/LFI)

Circonscription 6 : Frédéric MAILLOT/Leila LANGENIER (PLR)

Circonscription 7 : Perceval GAILLARD/ Geneviève PAYET (FI/ EELV)

Jean-Hugues Ratenon qui, la semaine dernière bataillait avec PLR en faveur d’un ou d’une candidate LFI dans la 3ème et dans la 6ème, « salue (à présent) le travail accompli par les uns et les autres pour aboutir à cette liste de candidats du rassemblement qui ont reçu ce jour l’investiture de LFI. Ces candidats intègreront l’intergroupe de la nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES) ».

Au passage, vous remarquerez que la NUPES Réunion a laissé tomber Virginie Grondin dans la 3ème, Rémy Bourgogne (dans la même circonscription), qui se présentera sans étiquette alors qu’il avait historiquement milité en faveur de Jean-Luc Mélenchon et de La France Insoumise. Exit également la socialiste Monique Orphé dans la 6ème qui ne sera pas la candidate du « rassemblement réunionnais » version NUPES mais qui se présentera avec le soutien du… Parti socialiste, qui fait partie de la NUPES. Vous suivez toujours ? Exit également Pascal Hoarau dans la 6ème ? S’il se présente, ce sera en tant que dissident de LFI. PLR a sacrifié Philippe Rangama dans la 7ème mais a imposé Chaussalet dans la 3ème et Maillot dans la 7ème.

Parce que à la LFI Réunion, le z’homme i commande pas fanm. C’est Huguette la patronne. Huguette Bello et personne d’autre ! Ni Denise Delavanne. Ni Jean-Hugues Ratenon. C’est la présidente de Région et présidente de « Pour La Réunion » qui a obtenu le feu vert de Paris pour choisir et investir les candidats à la Réunion. C’est elle qui a l’oreille de Paris. Hormis la 7ème , ou elle a sacrifié Philippe Rangama (Le PEUP), Huguette Bello a imposé ses choix partout ailleurs. Salim Nana-Ibrahim (PS) a décidé « au nom de l’union de la gauche » de ne pas se présenter dans la 7ème. Vous connaissez Salim Nana-Ibrahim ? Celui qui, aux départementales, à Saint-Paul, pour reprendre l’expression d’un de ses militants, « n’avait pas gagné la victoire mais n’avait pas non plus perdu la défaite ». Tout cela pour dire que Nana-Ibrahim, gentil garçon, n’en est pas moins, pour l’instant, qu’un poids plume de la politique. Mais son tour viendra sûrement un jour. Il ne faut jamais désespérer. Ah, j’allais oublier. En parlant d’investiture, Rémy Massain, candidat dans la 7ème circonscription, a lui aussi demandé l’investiture d’En Marche à Paris. Il ne l’a pas obtenue. Donc, si vous l’entendez moucater Macron dans les jours qui viennent, vous saurez pourquoi.

Le genre de photo qu’on voit fleurir durant cette campagne électorale. Sauf que Karine Lebon, aussi gentille et agréable qu’elle soit, n’est pas Mme Bello et encore moins Monsieur Mélenchon. C’est comme si les candidats faisaient des montages photos du genre « voter pour les candidats RN, c’est voter pour Marine Le Pen » !

Allons faire un tour dans l’Est. Dans la 5ème circonscription, plus précisément, où Johnny Payet, qui a déjà fait le tour de quasiment tous les partis politiques locaux y compris du Front National, a gardé finalement sa carte du Rassemblement National de Marine Le Pen. Aux législatives, le maire de la Plaine-des-Palmistes soutiendra sans doute un candidat RN dans sa circonscription. Ce qui ne l’a pas empêché, mardi dernier, d’être aux côtés du candidat « Nouveau Centre » Stéphane Fouassin, à qui il est allé rappeler publiquement son amitié politique. Comprenne qui pourra ! Stéphane Fouassin, maire de Salazie, qui bénéficiera également du soutien des conseillères municipales de l’opposition à Saint-André, toutes proches de Jean-Marie Virapoullé. Lequel n’a pas osé s’asseoir aux cotés de Fouassin, sans doute par correction vis-à-vis de son papa Jean-Paul qui, lui, a décidé de soutenir son deuxième fils Laurent, candidat investi « Renaissance »/Trait d’Union dans la 5ème circonscription. L’ancien maire de Saint-André a toujours pensé que c’est un mandat qui est fait pour Laurent, « qui connaît bien les dossiers de la Réunion et qui a ses entrées à Paris). Toujours dans la 5ème, le comité de soutien de Ratenon invite la presse ce matin, à Bassin Bleu (Sainte-Anne) à une conférence en présence ds « anciens militants de Banian », parti politique de Patrice Selly, maire de Saint-Benoit et soutien du candidat Ridwane Issa. Entre Ratenon et Selly (tous deux de la majorité régionale), c’est comme les relations entre l’Ukraine et la Russie dans le cadre de ces législatives.

Bon, je m’arrête là pour aujourd’hui, car au fil des lignes que je couche noir sur blanc, je vois des communiqués arriver ; Ce sont des déclarations de candidature dans les circonscriptions. Tout le monde veut être député. Faut croire que la soupe est bonne !

Y.M.

([email protected])

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

20 Commentaires

  1. je découvre que Patrice TAK fils devrait être candidat dans la 3ème circonscription..il bénéficiera du soutien évident de l’appareil municipal dirigé par son père André..
    Son père justement c’est à lui que je m’adresse..lui qui a été un député de la république qui vote des lois pour les appliquer avant d’être sanctionné par la justice et disparaître de la scène politique..je souhaiterais savoir pourquoi il s’obstine à ne pas appliquer les lois de la république dans le litige des consorts PAYET ou la commune a été condamné avec EXÉCUTION PROVISOIRE à payer une grosse amende à cette famille à qui voilà déjà 33 ans il a retiré par expropriation plus de 7000 m2 du patrimoine du feu PAYET agriculteur..cette expropriation étant vue comme une atteinte à la propriété par la cour de cassation..cette même cour ayant relevé la plus value dont a été privée la famille PAYET..
    selon la loi une décision avec EXÉCUTION PROVISOIRE doit être appliquée immédiatement et ce malgré la possibilité donnée de faire appel..IL FAUT PAYER !!
    Mais TAK s’obstine à ne pas le faire malgré l’inscription de cette dette au budjet 2022..
    le maire du TAMPON attendrait-il que chaque héritier déjà retraité meurt à petit feu !?
    REFUSER D’APPLIQUER UNE LOI n’est certainement un bon exemple qu’il donne à son fils Patrice !

  2. Elle ferait mieux d’aller travailler pour les milliers d’euros qu’elle est payée au lieu de soigner des poules! Ridicule comme toujours ….

  3. Avoir l’investiture LREM autrement dit RENAISSANCE et un poids à porter.

    « Ah, j’allais oublier. En parlant d’investiture, Rémy Massain, candidat dans la 7ème circonscription, a lui aussi demandé l’investiture d’En Marche à Paris. Il ne l’a pas obtenue. Donc, si vous l’entendez moucater Macron dans les jours qui viennent, vous saurez pourquoi. »

    Ce Monsieur MASSAIN nous le connaissons très bien. Je souligne que cette homme même sans investiture, n’a jamais moucater pour reprendre votre terme.

    Ce sont les gens autour de lui qui tiennent ces propos et que vous retranscrivez pour le ridiculiser.

    Pour rappel cela s’appelle de la diffamation…

    Aussi depuis le début de sa campagne, nous n’avons jamais entendu d’investiture. LREM OU AUTRE.. Il est Sans Étiquette.

    Vous savez, quand vous êtes pour la probité tout le monde veut votre peau…

    La suite très prochainement…

  4. y étonne qui que les DOM-TOM que la vote lepen les votes étaient pas pris en compte où comme par hasard égaré dans les poubelles,tte façon pou la macronnie les DOM-TOM que la vote pour Mme Le Pen nous ça va subir le retour de flamme a koz des soit-disant politicards locaux ke la fini monte le guet-apens avec la franc-maçonnerie aux commandes,et les journalistes complices de cette mascarade y fait tte pou détourne l’attention du peuple par de la désinformation orchestré par ceux qui dirige dans l’ombre la loge maçonnique et oligarques maçonnique de la Réunion

  5. y étonne qui que les DOM-TOM que la vote lepen les votes étaient pas pris en compte où comme par hasard égaré dans les poubelles,tte façon pou la macronnie les DOM-TOM que la vote pour Mme Le Pen nous ça va subir le retour de flamme a koz des soit-disant politicards locaux ke la fini monte le guet-apens avec la franc-maçonnerie aux commandes,et les journalistes complices de cette mascarade y fait tte pou détourne l’attention du peuple par de la désinformation orchestré par ceux qui dirige dans l’ombre la loge maçonnique et oligarques maçonnique de la Réunion

  6. Nous soutenons bien évidemment notre camarade Perceval Gaillard
    Il s’est illustré lors de olusieurs missions locales d’insertion et de travail en co -collectivités participatives .
    Il a le sens et la rigueur pour être un député pour faire valoir les specifités de la vie Réunionnaise.

  7. tatane c’est vrai que Patrice TAK fils ne s’est pas encore manifesté officiellement mais d’après les bruits incessants qui courent il devrait être sur le point de départ..mais comme son père André TAK sera devant le tribunal le 07 juillet prochain pour prise illégale d’intérêts de la SUDEC et qu’il y a de fortes chances d’une condamnation avec inéligibilité au bout..probablement même EXECUTOIRE car il a déjà été destitué vers 2006 ou 7..! son fils pourrait reprendre le pouvoir au TAMPON…

  8. Yves dopi gran matin nou rire, nou rire, nou rire , jiska pissé , ou la refé nout journé ec poules pondeuses fem’ la. a nou rire gaigne pi arrété Man

  9. Un kozman de monsieur Monrouge comme je l’adore. Bonne continuation monsieur , vous êtes brillant et vos analyses très juste.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Nuit difficile aux Camélias : poubelles et voiture incendiées

Article suivant

Législatives : Claude Hoarau, de l’APR, un peu déçu mais beaucoup content !

Free Dom