La PCR réagit sur l’effacement de dette du maire de Saint-André

1 min de lecture
3

Le 31 janvier, la majorité municipale de Saint-André a voté en faveur de la demande de remise gracieuse sur débet juridictionnel, présentée par le maire, Jean-Paul Virapoullé. Cela concerne l’affaire de l’amicale du personnel de la mairie.

Par rapport à cela, la Section PCR de Saint-André, te au créneau. Par le biais de son représentant élu au conseil municipal, Jacky The-Seng, elle a émis avis négatif ferme, jugeant que le maire devait assumer ses erreurs.

En se prononçant  en faveur de l’effacement de dette du maire, les élus de la majorité municipale commettent une grave erreur et se rendent complices des charges pour lesquelles Jean-Paul Virapoullé a été sanctionné.

En effet, dans le cadre de cette affaire, le maire avait été sanctionné par la Cour de Discipline Budgétaire et Financière et condamné par le Tribunal de Grande Instance de Saint-Denis en novembre 2017.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



3 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox