La pièce de Théâtre « Bob et moi » en tournée à Mafate

7 min de lecture

BOB ET MOI, LA PIÈCE

Une nuit d’insomnie, un enfant de 10 ans fait face à ses doutes, ses démons, ses angoisses et sa tristesse… Au bord de sa fenêtre, il pense au suicide mais sa découverte de Bob Marley va changer sa vie.

Pendant cette nuit, nous allons découvrir l’histoire de Bob, ce chanteur populaire dont la renommée a dépassé les frontières de sa Jamaïque natale pour s’étendre au reste du monde. Son message, universel, parlait à tous les opprimés, les sans-droits, les laissés-pour-compte, du Bronx à Soweto. À l’instar de beaucoup de Caribéens et d’Afro-Américains, la question identitaire, la quête des racines, l’émancipation étaient au cœur de ses préoccupations, exacerbées par l’histoire violente de la Jamaïque.

Le comédien aborde tous ces sujets et nous entraîne dans les récits de sa vie et de celle de Bob. Il est à la fois lui-même, conteur et Bob, un peu de chacun de nous.

Quelle a été la vie de Robert Nesta Marley, l’homme derrière la légende ?

Nous partons ensemble en Jamaïque, à Kingston, nous retraçons l’histoire du King of reggae.

Ce n’est pas une leçon d’histoire sur ce qu’est le reggae, mais plutôt une expérience sensorielle sur ce que nous fait ressentir le reggae. Fan ou novice, nous sommes tous entraînés et unis par cette énergie positive. C’est le plus honnête et le plus beau message que Bob ait réussi à transmettre, l’Union.

« Nous ne voulons pas faire un simple exposé de la vie de Bob ou sur le reggae, nous voulons que les gens ressentent le reggae, qu’ils voyagent. Nous voulons aussi propager un message de paix et de partage, nous avons envie que les gens sortent de la salle et qu’ils se sentent changés, qu’ils se sentent bien, qu’ils soient ouverts aux autres. »

LE PROJET

→ Apporter la culture à des publics qui en sont éloignés : les habitants de Mafate,

→ Sensibiliser ces publics à des thèmes universels comme la quête d’identité, le racisme,

→ Transmettre la passion du spectacle vivant à des publics qui n’y ont pas ou peu accès

→ Animer des ateliers de théâtre, expression corporelle et orale, au sein des écoles des ilets.

Partir à 2 , le comédien et son metteur en scène à pieds, depuis la rivière des Galets, à la rencontre des habitants de Mafate :

Des représentations et des ateliers Théâtre dans les écoles dans tous les ilets traversés : Aurère, Ilet à Bourse, Grand Place Ecole, Roche Plate, La Nouvelle, Marla .

Les comédiens seront accompagnés par un réalisateur et un stagiaire, qui ont trouvé l’aventure si belle qu’ils ont souhaité en faire un documentaire.

LA TOURNÉE A MAFATE du 24 Octobre au 04 Novembre

L’occasion pour le comédien de partir à la recherche de ses origines, lui le petit fils d’un malbar* de St André, fasciné par la Réunion depuis son enfance et qui a grandi en se demandant à quoi ressemblaient ses ancêtres et s’ils étaient fiers de lui.

L’occasion d’aller à la rencontre des habitants de « Mafate », qu’ils soient paysans, professeurs, guides, propriétaires de gites ou facteurs ; qu’ils soient jeunes ou anciens ; pouvoir s’assoir à leurs côtés et écouter leurs histoires.

→ Chercher à comprendre leur choix de vivre dans un endroit aussi reculé, avec toutes les contraintes que cela implique ?
Apprendre qui ils sont, quels enfants ils étaient ?

Savoir s’ils se considèrent comme des « Hommes heureux » ?

Savoir comment ils y sont parvenus ?

9 Représentations du 25 Octobre au 03 Novembre 2021

LES ATELIERS DANS LES ÉCOLES

Aller d’école en école à la rencontre des enfants de Mafate et de leur donner, grâce à ces ateliers de théâtre, des clés pour se connecter à leurs sensations, leurs émotions, et essayer de leur donner des outils pour les exprimer.

  • ➔  L’objectif est de stimuler leur imagination, en leur donnant des bases pour l’exploiter, tout en abordant des sujets qui nous paraissent essentiels :acceptation de l’autre, la différence, l’écologie, le traitement des émotions, la confiance en soi.
  • ➔  Aller à leur rencontre et parler avec eux de leurs joies , leurs peurs , leurs tristesse, ces enfants qui grandissent dans un environnement particulier, reculé et protégé, qui sont dans des classes de seulement 3 ou 4 élèves parfois, mais surtout qui vont devoir quitter leur famille, très tôt, à l’âge de 10/11 ans pour aller dans des collèges en dehors du Cirque.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Halloween : les films d’horreur à voir cette semaine au cinéma !

Article suivant

Cinéma : quels films voir cette semaine du 03 au 09 novembre ?

Free Dom