/

La Possession : des orientations et des lignes budgétaires fixées et adoptées

8 min de lecture

Ce mercredi 23 mars a eu lieu le Conseil Municipal de La Possession. Structuration, dynamisation des commerces et du centre-ville, ambition et service public de qualité ont été à l’ordre du jour.

LA POSSESSION SE DONNE LES MOYENS POUR ATTEINDRE SES AMBITIONS

La ville prend en compte l’impact de la gestion sanitaire (qui a coûté 1,5 million d’euros), des cyclones (qui ont coûté près de 500 000 euros), l’augmentation des coûts des matières premières et des matériaux mais également son besoin de rattrapage au niveau
des dépenses d’équipement.

C’est ainsi qu’une contribution de 11,5% supplémentaires sur la taxe foncière est demandée aux citoyens afin de rester dans les mêmes ambitions. La Ville de la Possession s’inscrit dans une démarche pragmatique, d’anticipation et de responsabilisation. « Nous voulons nous donner les moyens pour nos ambitions, et en même temps assurer une gestion responsable de nos finances .Nous n’augmentons pas les impôts pour payer nos charges de fonctionnement et nos agents, nous sommes irréprochables sur nos recherches de financement, notre fond de compensation et sur notre auto-subvention. ».

Bon nombre de nos principaux ratios de dépense restent inférieurs aux normes régionales, c’est le cas de nos charges de fonctionnement qui s’élèvent à 1444.00€ alors que la moyenne sur l’île est de 1497.00€, ou des charges de personnel par habitant où nous sommes à 852.00€ au lieu de 932.00€ sur le reste de l’île. Par ailleurs, nos dépenses d’équipement par habitant sont de 328.00€ alors que la moyenne de notre strate est de 276.00€. Ainsi, tout un panel d’engagement financier démontrant l’attention particulière
mise en œuvre par la Ville afin de pouvoir équilibrer nos budgets et nos charges » a déclaré Vanessa MIRANVILLE.

« Nous avons le souhait de continuer à mettre en œuvre un service public qualitatif car c’est l’attente de nos citoyens et nous n’avons eu de cesse d’œuvrer en ce sens avec des efforts conséquent de la Collectivité dans le domaine de l’éducation avec la mise en place
d’un atsem par classe au lieu d’un atsem par école, dans le domaine de la proximité également avec l’instauration de médiateurs qualifiés par quartiers, d’une police municipale, d’un service environnement renforcé et de l’amélioration des équipement vétustes de la Ville. Soit de véritables efforts au quotidien qu’humblement nous continuerons de mener en toute responsabilité, et ce, pour les citoyens Possessionnais » a conclu le Maire de La Possession.

POUR LA REDYNAMISATION DU CENTRE-VILLE ET DES COMMERCES À LA POSSESSION

Attachée à soutenir et valoriser ses commerces, la Ville de La Possession souhaite continuer à développer fortement la notion de proximité et donner toute sa place aux boutiques, restaurants, artisans et commerçants en activité tout en considérant le contexte de reprise de l’économie locale. Pour se faire, la Collectivité s’est intégrée dans une démarche de demande de subventions dans le cadre de REACT UE – intégré au Programme Opérationnel FEDER pour un montant total d’opération de 94 000€, finançable à hauteur de 90%. Cette redynamisation comprendrait : le recrutement d’un manager de Centre-ville, la mise en place d’une plate-forme de e-commerce, d’animations sur le marché forain, ainsi que l’installation de bornes Wifi Public ! Un réel parti pris pour la Commune dans le
cadre de la promotion et l’essor de l’activité économique de son territoire.

UN RÉEL PROJET DE STRUCTURATION POUR LE CENTRE-VILLE HISTORIQUE DE LA POSSESSION

Ayant une véritable ambition autour de la valorisation du centre-ville historique de La Possession, et une vision axée sur la valorisation d’un ensemble d’espaces existants apprécié par les usagers, la Commune souhaite atteindre cet objectif de restructuration pour une mise en valeur du patrimoine naturel et une dynamisation par le développement des loisirs. Propriétaire d’un ensemble de parcelles
dans la partie basse du centre-ville, autour de l’hôtel de ville, de l’église, et de l’école Evariste de Parny, elle dispose de la forte attractivité de l’espace naturel Rosthon-Lataniers et va bientôt accueillir le futur projet front de mer comprenant un fort potentiel de développement.

C’est ainsi que la Commune a sollicité L’EPFR pour qu’il se porte acquéreur de la parcelle située derrière l’école Evariste de Parny, en vue de constituer une réserve foncière nécessaire à la mise en œuvre de ce projet ambitieux qui continue de se forger dans le cadre de l’attractivité et du dynamisme de la Ville.

LA VILLE CANDIDATE AU TITRE DE « VILLE AMIE DES ENFANTS »

Engagée fortement sur le volet de l’éducation et ayant pour ambition de mettre en œuvre par tous moyens la qualité éducative sur son territoire, la Commune a acté de sa candidature afin de devenir partenaire d’UNICEF France et obtenir le titre et label « Ville amie des enfants » pour le présent mandat électoral 2020/2026. L’objectif est de promouvoir les droits de l’enfant, leur épanouissement
et l’égalité des chances de réussite pour chacun d’entre eux, pour que le bien être de chaque enfant et chaque jeune soit une réalité, œuvrer dans la lutte contre l’exclusion, la discrimination et agir pour l’équité, renforcer le parcours éducatif de qualité et valoriser la participation et l’engagement des enfants. La Ville s’engage ainsi à s’investir dans cette démarche collaborative, à former ses agents, à
insuffler cette vision à l’echelle de son territoire et à mettre en œuvre toutes actions de promotion relatives, pour le plus grand bonheur des enfants et de leurs parents !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Joseph : présentation et mise en route du dispositif « stages virtuels »

Article suivant

Port de Ste-Marie : la régie a été créée

Free Dom