[Alt-Text] [Alt-Text]

La Possession : le citoyen au cœur de l’action municipale

dans Actualités/Collectivités/Infos Réunion

Bientôt une aire de pique-nique à dos d’Âne…

Afin de permettre aux habitants du dos d’âne, aux Possesionnais mais également à l’ensemble des réunionnais de pouvoir profiter du cadre qu’offre Dos d’âne, la Ville de La Possession va réaliser des travaux d’aménagement pour une aire de pique-nique ainsi que des travaux de sécurisation du cap noir ; sentier de randonnée incontournable. Cout total des travaux: un peu plus de 660 000 euros. Avec un plan de financement ainsi adopté en conseil municipal, ce sont plus de 132 000 euros qui seront déployés par la Ville, auquel s’ajouterait une aide du FEADER d’un montant prévisionnel de plus de 495 000 euros et près de 33 000 euros de contrepartie Etat/département.

« C’est un projet qui nous tient à cœur depuis plusieurs années, nous sommes heureux de pouvoir poser les prémisses de ce futur aménagement car nous savons à quel point les habitants du quartier et les Réunionnais l’attende » a déclaré Vanessa Miranville.

… Et un espace ludique et paysager pour Moulin joli

Véritable lieu de vie, Moulin joli est un quartier en pleine expansion alliant toutes les composantes du vivre-ensemble. La Ville a entrepris des études afin de faire en sorte que l’ensemble des riverains puissent bénéficier d’une aire de convivialité. Enfants, parents, citoyens de tout âge, pratiquants de glisse ou amateurs pourront se perfectionner localement et éventuellement développer leur activité par la création de club ou d’associations. Le programme de l’opération :

• Création d’une aire de jeux pour enfants de 0 à 12 ans,

• Création d’un Skate Park de type « Street Plaza » de 500 m² minimum,

• Création de kiosques et/ou rondavelles,

• Des zones d’ombrages,

• Un bâti compact comprenant une zone de stockage de matériel et des toilettes publiques automatiques,

• Cheminements et passerelles,

• Aménagements paysagers.

Cout prévisionnel étude et travaux: plus d’1 million d’euros qui seront alloués au projet par la Ville soutenu par le Département à travers le pacte de solidarité territorial.

Un soutien sans faille au dynamisme associatif

Dans le cadre du soutien de la ville au tissu associatif, 80 associations contribuant à animer le territoire, à créer du lien entre les habitants et à favoriser l’emploi associatif durable, ont pu bénéficier d’un subventionnent de la ville. « Pas un weekend sans la présence d’activités et évènements associatifs sur la Ville de la Possession et ce, pour le tout public! Ce qui est notable c’est cet indicateur nous rappelant que les initiatives et implications citoyennes, pour quelques soit la cause défendue, ont encore leur place et continuent d’animer les citoyens » a déclaré Vanessa Miranville.

Sensible à cette dynamique et relais citoyens, la commune a acte lors de son conseil municipal, des subventions nouvelles ou complémentaires aux associations.

Participer activement à la vie municipale c’est désormais possible : le Comité citoyen

Conformément aux attentes et engagements pris auprès de la Population suite au mouvements des « Gilets Jaunes ». La ville de La Possession, fidèle à la participation citoyenne, pourra recueillir l’avis de la population sur de nombreux sujets, et leur permettre d’être force de proposition et transmetteurs d’idées, et de participer en toute transparence aux différentes prises de décisions de la collectivité ; à travers le comité citoyen, dont la création a été approuvée par la majorité municipale. Effective dès le 28 aout prochain, 24 personnes constitueront le socle de base

du comité comprenant : 12 personnes tirées au sort (1 par quartier) publiquement sur l’annuaire, 6 Femmes, 6 hommes et12 personnes volontaires. Pour les projets spécifiques : 12 personnes concernées par le projet seront sélectionnées par le socle de base du Comité Citoyen.

Un budget toujours maitrisé pour la Possession

La Ville de La Possession a adopté son budget supplémentaire pour l’année 2019. Forte de sa capacité à avoir pu dégager un surplus au niveau de son autofinancement de plus de 1,1 Millions sur un budget global de 4,4 Millions euros, La Ville a notamment pu réduire son besoin d’emprunt de près d’1,5 million euros.

Ainsi de nettes améliorations sont à noter comme la baisse du besoin d’emprunt pour les investissements nouveaux fixé au départ au budget primitif à 40% et baissant jusque 28% aujourd’hui.

La Collectivité a notamment obtenu, après une recherche active auprès des partenaires institutionnels, une participation effective en matière de subventions. Aujourd’hui 2/3 des dépenses d’investissement nouvelles, présentées lors du budget supplémentaire, sont financées par les subventions. Reste ainsi à la charge de la collectivité 1/3 des dépenses lui permettant de réaliser ses projets notamment en matière d’équipements et de limiter l’impact au niveau de ses finances.

« Après des efforts quotidiens et sans relâche pour permettre à la Commune de sortir du rouge et d’aboutir à un budget maitrisé et responsable, nous commençons année après année à avoir des résultats notables : notre capacité de désendettement au vote du budget primitif était de 18 ans, l’augmentation de notre autofinancement dans le cadre de ce budget supplémentaire ramène pour la première fois cette capacité à moins de 10 ans pour la Ville !» a déclaré Vanessa Miranville.

Poster un Commentaire

avatar

Derniers de Actualités

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut