La quatorzaine remplacée par une “septaine” : Patrick Serveaux dit “non, c’est la mort du tourisme”

Samedi 31 mai 2020, lors de son audition par la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée Nationale, la Ministre des Outre-mer, Annick Girardin, après avoir évoqué la situation sanitaire dans les Outre-mer, et le cas des départements de la Guyane et Mayotte, encore en orange, a annoncé une expérimentation à venir, une quarantaine allégée au moment d’évoquer le tourisme, une septaine en lieu et place de l’actuelle quatorzaine qui est actuellement en réflexion et une expérimentation et sera bientôt être menée.

Le premier ministre Édouard Philippe avait évoqué l’idée lors de sa présentation de la phase deux du déconfinement.

“Nous allons mettre en place très rapidement les conditions d’une expérimentation » sur les territoires volontaires, avec « un protocole qui va impliquer » un test covid dans les 48 heures précédant l’embarquement, puis « réalisation d’une septaine à l’arrivée sur le territoire, un nouveau test PCR réalisé alors permettra, si la personne est négative, d’adapter les mesures de la deuxième septaine, avec des restrictions moindres, et des déplacements avec quelques interdits. Un dispositif, souhaité par de nombreux élus et acteurs socio-économiques, qui n’a pas encore validé par le Conseil scientifique qui assiste le gouvernement dans la crise sanitaire, j’accompagnerai cette dynamique, mais le premier frein aujourd’hui n’est pas du côté du gouvernement, il est davantage dans les territoires, il faut qu’on travaille sur la confiance des populations, leur donner confiance sur les capacités sanitaires locales à gérer, le virus, pour sauver les meubles , en matière touristique, avec notamment le tourisme affinitaire”,a déclaré la Ministre des Outre-mer lors de son audition.

Annick Girardin a néanmoins indiqué que la sécurité sanitaire des territoires sera la priorité.

Patrick Serveaux qui représente le secteur de l’hôtellerie à la Réunion ne comprend pas un tel acharnement à freiner la reprise économique touristique :

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

15
Poster un Commentaire

avatar
9 Comment threads
6 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
KouaméFERREREBibiNoé de l'ArcheGuèlmaf Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Merci
Invité
Merci

Merci Mme GIRARDIN

jfhaujourd’hui
Invité
jfhaujourd’hui

Allez demain cela va être la règle de trois ! Comique ce gouvernement !

Samwinsa
Invité
Samwinsa

Un deuzaine? Une unaine?
Out’ nénaine!!

letocard
Invité
letocard

pouet pouet !!! le tourisme a la Réunion !!! MDRRRR …..j’en dirait pas plus …..il y a rien içi ….

Noe
Invité
Noe

T’es toujours si toc-card pfffffffff toi ta besoin de médecin

Voyage en drône
Invité
Voyage en drône

2 montagnes ne se croisent pas tandis 2 humains se croisent

Guèlmaf
Invité
Guèlmaf

Partout en Europe il n’y a plus de quarantaine, sauf à la Réunion qui est susceptible d’être susceptible, parce qu’on est considéré d’être des Européens seulement quand ça arrange (comme le rhum!), ou alors on est considéré comme des enfants, des assistés de l’état, des pupilles de la nation pour qui deux septaines ne sont pas égales à une quatorzaine (y prend domoune pou sake nou lé pas!), mon marmaille y doit venir à la Réunion le 28 juin pour rendre visite à la famille et mi pause à moin la question de savoir comment l’état y sava puni à… Lire la suite »

Bibi
Invité
Bibi

Le covid lé arrivé par les passagers et y faut un contrôle strict de l aéroport. Point barre.
Ou viens en vacances ou connais n’a quarantaine si out voyage lé pas indispensable c est pas le moment.
Le tourisme n’a qu à fait comme Maurice un tarif préférentiel pour les réunionnais. Si n’a quatorzaine c est les locaux va sauvé à zot de la faillite.

Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Vive le tourisme ! Vive le confinement ! Vive Covid-19 et les suivants !

Guèlmaf
Invité
Guèlmaf

Ou est la logique de la peur, quand on prend soin de faire venir des malades de la Covid-19 de Mayotte sur l’île et qu’en parallèle on a peur des touristes qui débarquent par avion de la métropole …

Bibi
Invité
Bibi

Parce que les malades y sava directement l hôpital y promène pas partout monsieur !

Guèlmaf
Invité
Guèlmaf

Parce que ou croit que la Covid-19 y reste l’hôpital, et que na point ditout des Réunionnais(es) porteurs sain de part zot métiers d’infirmières, d’aides soignantes, de médecins, de services de nettoyages etc. qui sava propager partout sur l’île sans contrainte de quarantaine et sans prendre l’avion monsieur Bibi ?!!!

FERRERE
Invité
FERRERE

Je crois que la santé et la vie sont plus importantes que l’argent surtout avec notre population fragile, beaucoup de personnes âgées, diabète etc.
En France il y a encore 90205 cas actifs, en Italie 39297 cas actives, en Espagne 62822 cas actives, il faut attendre quand il n’y aura plus de cas en Europe pour tout ouvrir.

Guèlmaf
Invité
Guèlmaf

Tout est déjà ouvert en Europe, sauf pour la Réunion actuellement, mais ça va changer car vous n’êtes pas fort heureusement un homme de loi (merci seigneur !)…Je suppose que vous devez êtes un homme à terre pour être aussi jaloux des gens qui ont les moyens de voyager, peut importe, mettez-vous à jour de l’évolution du Covid_19…

Kouamé
Invité
Kouamé

Bonjour Madame,
Nous sommes nombreux à de pas comprendre ces mesures.
Encore des contraintes supplémentaires ( tests pcr ) qui viennent s’ajouter à la quatorzaine ( septaine + septaine = quatorzaine ) et “au motif impérieux pour voyager “.
Pourquoi continuer à empêcher les familles de se retrouver pour quelques jours de vacances, pourquoi freiner la reprise économique ?
Par ailleurs, est ce légal de parler encore d’épidémie, car ( à l’exception de 2 ou 3 départements ), les données indiquent que nous sommes en dessous du seuil épidémique depuis plusieurs semaines.