/

La Région demande le retrait du Pass sanitaire et de la réforme de l’assurance chômage

4 min de lecture
20

Le groupe majoritaire de la Région Réunion a proposé, ce matin, mardi 20 juillet 2021, à l’occasion de la session plénière, une motion relative à l’instauration du Pass sanitaire. Motion qui a été votée à l’unanimité.

Les conseillers régionaux considèrent que “la vaccination des populations contre la Covid-19 est la stratégie en matière de santé publique la plus efficace pour sortir de la crise sanitaire mais que la méthode employée par le gouvernement n’est pas conforme aux préconisations de l’OMS”.

Selon la Région, “la généralisation du Pass sanitaire s’apparente à une contrainte à la vaccination”. Elle considère que “les annonces du Président de la République sont intervenues préalablement à toute consultation des élus nationaux et locaux”. Les élus régionaux ajoutent : “la discrimination de fait créée au sein de la population entre les personnes vaccinées et non vaccinées en ce qui concerne l’accès aux services les plus élémentaires et nécessaires à la vie quotidienne des citoyens”.

La Région demande ainsi “le retrait du Pass sanitaire”. Elle estime “qu’une politique incitative de vaccination est le moyen le plus approprié pour éviter la généralisation du Pass sanitaire et de ses multiples contraintes”, et rappelle “qu’en l’état, l’outil le plus efficace en matière de santé publique pour lutter contre la Covid-19 est la vaccination”.

Motions en faveur de la filière élevage et contre la réforme de l’assurance chômage

Le groupe majoritaire de la Région a par ailleurs déposé deux autres motions, également votées à l’unanimité : la première, en faveur de la filière élevage au regard de la hausse du coût des matières premières, qui avait été défendue publiquement, ces jours derniers, par le député Jean-Hugues Ratenon. La Région demande “dans l’urgence, le déploiement des mécanismes de solidarité nationale en faveur des éleveurs des filières animales” et appelle “à l’organisation des états généraux de l’alimentation pour définir la stratégie et les moyens de la souveraineté alimentaire de l’île”.

Dans la deuxième motion, la Région demande “le retraite de la réforme de l’assurance chômage et l’ouverture d’une réelle concertation avec les acteurs sociaux”. Les élus régionaux considèrent en effet que cette réforme “confirmée par le Président de la République dans son allocution du 12 juillet dernier et actuellement élaborée par le gouvernement, modifie les règles de calcul du salaire journalier de référence nécessaire à la définition du montant des allocations chômage”. Selon la Région, “les nouvelles conditions d’éligibilité écartent des bénéfices de l’assurance chômage les contrats inférieurs à six mois”, sans compter que “son caractère injuste aboutira à l’octroi d’une indemnité journalière plus faible de 17% en moyenne pour plus de 1,15 million de personnes dont 70 730 réunionnais, allocataires de l’assurance chômage en mars 2021”.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

20 Commentaires

  1. Ah bon? Eh bien ça commence bien, on caresse les anti-vaccins et les anti-masques dans le sens du poil.
    L’incitation au vaccin n’a pas marché jusque là, demain ça va le faire? Demain on rase gratis!

    Malheureusement en France et donc à la Réunion, il n’y a que la peur du gendarme qui marche. Ceux qui s’en souviennent se rappelleront que nombre de personnes ne voulaient pas de la ceinture de sécurité car c’était soi-disant “plus dangereux que de ne pas la mettre”.

  2. Mme il faut lier les indemnités selon la présence celui qui quitte la séance au bout d une heure doit percevoir des indemnités amputés en partie il faut revoir la mensualisation qui ne doit pas automatique pour celui qui n est pas présent aux session .

  3. Mme il faut lier les indemnités selon la présence celui qui quitte la séance au bout d une heure doit percevoir des indemnités amputés en partie il faut revoir la mensualisation qui ne doit pas automatique pour celui qui n est pas présent aux session .

  4. Avec la LFI c’est un parti qui est tjr en contradictoire avec le gouvernement, espérons que Melenchon sera président autrement ça l’avenir nous le dira.

  5. c’est bon après les bidouilles c’est la démagogie envers les plus abrutis influençables, avec ça on est pas prêt d’avoir notre île d’avant

  6. robert la reste 30 minutes l’assemblée zordi, la barrer direct. la vien signe l’émargement pour gagne son Ti 1800€. té le man arrête fé honte à vous Woui. bientôt il s’agit dit out vérité sur la NRL et ses dessous , de table ….

  7. Ça commence mal à la région avec la demande de dire non au passé sanitaire je commence à regretter mon vote il fallait mettre fin aux agissements de l ancienne équipe mais la nouvelle commence à me décevoir surtout avec la présence d un membre de la France insoumise cela iras de pire en pire attendons de voir la suite est ce que mrt ratenon abandonnerasses indemnités puisqu il bénéficie grassement des indemnités parlementaires .

  8. voter ça quand il reste 5 lits de réanimation disponibles c’est irresponsables..ca dénote une fois de plus l’incompétence de la reunion

    • Le vaccin ne vous empêche en rien de choppé le virus et encore moin de le transmettre?!
      En quoi cela change quelques choses votre pass Sanitaire?
      Peut-être Covid premium?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Contrôle du pass sanitaire : “On a clairement autre chose à faire…”, clament les syndicats de police

Article suivant

Pass sanitaire : quelles seront les “preuves” acceptées pour aller au restaurant en août ?

Free Dom