La Région va donner 2 millions d’euros au JIR, par Yves Mont-Rouge

Ce « cadeau » comme le qualifient déjà en coulisses et non sans ironie certains conseillers régionaux tant de l’opposition que de la majorité régionale sera inscrit à l’ordre du jour de la commission permanente qui se tiendra ce matin à la pyramide inversée.

La commission sectorielle « Economie et Entreprises », qui s’était réunie le 22 août dernier, s’est déjà prononcée favorablement sur l’attribution de cette subvention en faveur du Journal de l’île de la Réunion (JIR), appartenant à la SAS éponyme, présidée par Abdul Cadjee et dirigée par Jacques Tillier. Dans le rapport de présentation qui sera examiné ce matin par les élus de la commission permanente du conseil régional, le président Didier Robert va proposer à ses collègues d’accorder au JIR cette subvention globale de 2 M€ en la répartissant comme suit : 1 275 000, 00 € au titre du financement de l’exploitation et 725 000, 00 € au titre des investissements liés à « la digitalisation » de l’activité. Dans ce même rapport signé de Didier Robert, ce dernier signale aux élus « qu’il est important de noter le caractère exceptionnel de cette intervention, qui se base sur le régime d’aide notifié à la Commission européenne relatif aux aides au sauvetage et à la restructuration pour les PME en difficulté du 15 juillet 2015 (Aide de l’Etat SA 41259) ». Le président de Région explique encore que « cette contribution de la collectivité régionale respecterait le montant maximum autorisé qui serait de 2 531 001 € ». Autrement dit, la Région aurait pu en donner plus, mais l’aide exceptionnelle en faveur du JIR n’excèdera pas 2 millions d’euros. « Ce qui est déjà énorme », lâchent certains élus. Mais pour le président de Région, les raisons qui poussent sa collectivité à venir en aide au JIR s’inscrivent dans le cadre de la loi. Et elles sont multiples comme on peut le constater au chapitre des « considérant ». Il s’agit de « la volonté de la collectivité régionale de préserver la diversité des organes de presse écrite à La Réunion » et de « la volonté d’accompagner le développement numérique des entreprises, notamment par la digitalisation ».

La Région tient également compte «des difficultés financières de la SAS Journal de l’île de La Réunion ayant conduit à son redressement judiciaire » ainsi que « le besoin de financement de la société afin de mener à bien son redressement financier, intégrant le financement du passif d’exploitation et la mise en œuvre d’un plan de digitalisation ». Pour toutes ses raisons, Didier Robert invitera donc ses collègues de la majorité et de l’opposition à « considérer »  la demande du JIR pour un financement s’élevant à 2 M€. Si le rapport est adopté – ce qui ne fait aucun doute -,  la somme de 1 275 000, 00 € sera engagée sur l’Autorisation d’Engagement A130-0002 « Aides à l’animation économique » votée au chapitre 939 du budget de la Région et celle de 725 000, 00 € sera engagée sur l’Autorisation de Programme P130-0001 « aides régionales aux entreprises » votée au chapitre 909 du budget de la Région. Pour le premier montant, les crédits correspondants seront prélevés sur l’article fonctionnel 9394 du budget régional. Pour le deuxième montant, les crédits seront prélevés sur l’article fonctionnel 9094 du même budget.

Rappelons que « le JIR, en activité depuis bientôt 66 ans, est confronté depuis le début de l’année dernière à de graves difficultés financières qui menacent sa survie et, par voie de conséquence, l’emploi de ses salariés », comme le souligne la note de présentation motivant la demande de subvention régionale. Dans cette note, on peut lire également que « les difficultés du JIR sont avant tout la conséquence d’une crise généralisée de la presse écrite dans le monde, en France et par voie de conséquence à La Réunion ». Rappelons aussi que le JIR qui avait été placé en redressement judiciaire en 2016 a pu sortir de cette situation, le 5 juillet dernier, après avoir obtenu de l’Etat l’abandon partiel de ses dettes rémissibles à hauteur de 85%. Le Journal a également obtenu de la part des banques un abandon partiel de ses dettes à hauteur de 80%. Le passif à supporter aujourd’hui est évalué à un peu plus de 1,5 million d’euros hors créances des AGS (685 000 euros). Le besoin de financement de l’exploitation serait donc d’environ 2,6 millions d’euros. « En additionnant les besoins d’exploitations et d’investissement, le montant à financer est de 3,6 millions d’euros ».

« Le JIR : Journal d’Information de la Région ? »

Aussi, le JIR sollicite la Région à hauteur de 2 M€, somme affectée à la fois sur l’apurement du passif mais aussi sur l’accompagnement de la société dans sa stratégie digitale. Insistant sur « l’implication des services de l’Etat dans la recherche de solutions tendant à réduire de façon significative les dettes sociales et fiscale des emplois sauvegardés », la direction du JIR attend maintenant un geste significatif de la Région.La balle est aujourd’hui dans le camp de la pyramide inversée. Mais inutile de préciser que, dans les coulisses, ce dossier fait grincer des dents tant au sein de l’opposition que de la majorité régionale. « On comprend mieux maintenant pourquoi dans un de ses éditos du samedi, le directeur général du JIR avait clairement écrit que Didier Robert et son épouse étaient ses amis personnels », souligne un élu de l’opposition qui ne comprend pas « pourquoi la Région volerait au secours d’un Journal en accordant une subvention de 2 millions d’euros d’argent de nos impôts alors que beaucoup d’autres entreprises de La Réunion crèvent tous les jours sans que le conseil régional ne bouge le petit doigt ». Un autre élu, toujours de l’opposition, ironise : « avec un tel cadeau, le président de Région peut s’attendre à avoir très bonne presse dans le JIR, comme c’est déjà le cas depuis l’arrivée de Tillier à la direction de ce journal et depuis le changement opéré à la tête de la direction de la rédaction. Nous avons bien compris depuis près de deux ans que le JIR, Journal de l’île de la Réunion est devenu le Journal d’information de la Région ». Ce même élu ajoute : « la commission permanente s’apprête à voter aujourd’hui 2 millions d’euros au JIR, mais a-t-on compté le nombre de millions que la collectivité régionale a consacré ces deux dernières années au même Journal par le biais de la publicité ? ».

Réflexion d’un élu de la majorité cette fois : « avec l’argent des contribuables, on va faire un cadeau de 2 millions d’euros au JIR pour que son directeur général qualifie tous les samedis matins Jean-Louis Lagourgue d’Averell, Dominique Fournel de « Monsieur 10% », Ibrahim Patel de « DSK » etc… Mais c’est vrai aussi que, si la probité et l’intégrité de la Région sont régulièrement attaquées dans le JIR, le directeur général Tillier n’a en revanche jamais touché à un seul cheveu de son ami Didier Robert. C’est peut-être ça le prix à payer. Mais c’est payé avec l’argent de nos impôts ». En tout cas, toutes les PME réunionnaises qui traversent des situations financières difficiles ou qui ont des projets de développement numérique pour essayer de sortir de la crise savent désormais à quel saint se vouer. Elles savent aussi, dans le cadre « d’aides au sauvetage » des entreprises en difficulté, en s’appuyant sur l’exemple du JIR, que la Région peut accorder des subventions pouvant aller jusqu’à au moins 2 millions d’euros. Et que l’Etat pourra effacer leurs dettes sociales et fiscales jusqu’à hauteur de 85%. Ça ne coûte rien d’essayer, même « si la chance le chien, lé pas la chance le chatte », comme dit créole !

Y.M.

([email protected])

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

32
Poster un Commentaire

avatar
31 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
25 Comment authors
Krampipedefendre le monopole d'hersant mediaKreol974Bibicmi marche ec Melenchon Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
KUNTA KINTé
Invité
KUNTA KINTé

Des carpettes qui s’accroupissent à d’autres carpettes et pendant ce temps ceux qui perçoivent une maigre retraite , un salaire de misère doivent crever la dalle .

La justice sert à quoi sur cette île ?

Allo ! Macron Jupiter ou sa ou lé …

Toujours les mêmes sucent le bâton gros larzen

Berni
Invité
Berni

Ecœurant !!! Quant on sait comment est gérée cette entreprise (A la petite semaine par des tontons macoutes qui font régner la terreur), le nombre de jeunes qui ont été virés récemment (+40). Il y a conflit d’intérêt et même plus. La Région loue une grande partie du bâtiment Cadjee. A ce demander s’il y a une justice et un procureur de la république à La Réunion ?

Remontada
Invité
Remontada

L argent région c pas ca i manque

sentenza
Invité
sentenza

cette aide fera jurisprudence en cas de refus à une autre société devait la demander
discrimination financière à l’aide publique
voir pour les autres médias de presse plainte pour concurrence deloyale

Batman
Membre
Batman

Jacques Tillier avai écrit : “c’est par pure amitié que je défends mon ami Didier Robert ….!”

Payet
Invité
Payet

Scandaleux !
Au lieu d aider le petit créole en manque de pouvoir d’achat zot i préfère Aider les gros zozo même .
La nous voit bien les copinage de la société réunionnaise les gros essaye sauve à zot les petits demerde à zot.
Pré créole rouge zot yeux oui

moise
Invité
moise

allo sardine?
-non
c est robert
oté 2 millions pou TILLIER
néna in boug i dors sous un pont ,et li lé pas le seul
néna marmaille pou fé étude et la bourse la point
néna dou moune st andré la point de l eau courante
néna des jeunes sans emploi
c est ca la politique de droite? capitaliste va

Bill
Invité
Bill

A quand une plainte pour Prise illegale d interet? Et les liens entre le Cabinet et la redaction du Jir? Son utilisation a des fins politiques, les articles de presse encensant La Region? Une vraie republique bananiere ! Mme Brosse, que faites vous????

Freedonaute
Membre
Freedonaute

– Copinage entre deux amis : Jacques Tillier (Dir du JIR ) et Didier Robert (Pt Région ) : coût 2 millions d’euros – conflit d’intérêt : la région (Didier Robert ) loue de grands locaux à Cadjee (propriétaire du JIR) – délit de favoritisme : énorme budget publicitaire pour le JIR et des miettes pour les autres notamment zéro Euro pour Imaz Press Réunion qui avait révélé l’enquête du PNF. – emplois de complaisance pour les amis, les militants et la famille, dénoncé plusieurs fois par le Quotidien -Abandon par l’état de 85 % des dettes sociales et fiscales… Lire la suite »

PIRE
Invité
PIRE

Après avoir pris un loyer pour la direction des transports maintenant subvention.on doit acheter des bouts de papier culs qui valent de l’or qui a du essuies quelques gros culs bien salles. de la pyramide.de la pyramide à la voile de cadjee y doit avoir un pharaon qui est constipé et qu’il faut le Ti Tiller pour craché les subventions.

Myster
Invité
Myster

2 MILLIONS, le prix du silence?
Liberté de la presse… Super
Dommage que certains Réunionnais n’ont pas 2 millions, ils auraient été les hommes de l’année.
Comment passé de fréquentable à infréquentable ou vis versa. 2 millions.

pol
Invité
pol

zot la pa compri koué, le ti i éde le ti et le gro la toujour éde le plus gro
vivre la démocratie

mod5f
Membre
mod5f

Le problème à la réunion, c’est que quand on connaît du monde, en particulier les gens bien placés, on peut avoir l’argent que l’on veut… Comme au temps béni des colonies…

LionsTamer777
Invité
LionsTamer777

Et dire que na domoun y vote meme pou ce baiseur de paquet la!! Et nou qui y annule nout bandes dettes quand nou lé dan la merde?? Qui y donne a nou un coup de pouce pou avancer quand nout bandes gros patrons y exporte nos emplois à Madagascar et Maurice alors que zot fait des millions de bénéfices!! Après y parle de chomage, d’augmentation de la précarité!! mais kansa zot va comprendre que le jour na pu personne pou acheter journal, faute d’emploi et de ressources, ben le JIR va fini par mettre la clé sous la porte… Lire la suite »

IBRAHIM
Invité
IBRAHIM

J’ai un grand besoin de financement pour démarrer ma Ste De batiment que je viens de créer car il faut un certain fond pour démarrer je suis en stand by pour l’instant donc si La Region peut m’octroyer la somme de 75000€ ca m’aidera à avancer
Merci

Bien sûr
Invité
Bien sûr

Diversité de la presse, mon œil

Entre Le Quotidien et Le JIR (oui, bon, y’a Témoignages aussi) je préfère lire les journaux nationaux.

Démocratie
Invité
Démocratie

Ah seigneur moin néna mal o qui(jaloux) mi aime ladilafé (ont-dit)

kalou
Invité
kalou

Li té pa foutu lèv le pti dwa pou trouv 40 000 euro pou ti madam la té veut rent dan son ile pou finir ses jours. Par kont li trouv 2 millions pou donn son camarade Tillier. Té ben sa sé la HONTE sa ! La li la dépass la ligne rouge là ! Mi espère li gagne regarde a li encore dan in’ glass… Kom diré ti fock : Oté kaparèr arend mon manyer, asé pren la tèr, Sa in kozé san do miel, Sa in nasyon larkensiel, li néna pi lozié kolé ! zordi nou na lozié… Lire la suite »

Alain Deloin
Membre
Alain Deloin

Que fait le Procureur ou le Parquet ???
Il s’agit manifestement de conflit d’intérêt et de détournement d’argent public, donc c’est du pénal…
En ces temps de moralisation, la Justice est normalement plus prompte à réagir. Mais là, rien, silence radio… Étrange, non ?

virédesonposte
Invité
virédesonposte

Tit Yves, le jir n’est pas le seul à avoir connu un redressement judiciaire! tous les mercrdis, un journaliste est au tribunal et le lendemain, ou lire que néna un bonpeu l’entreprise l’é dans le kk! Après c’est sûr faut connaître ses droits et avoir fait qq années d’études pour savoir à quelle porte frappaer!!!!

mi marche ec Melenchon
Invité
mi marche ec Melenchon

la parfaite illustration de ce que la France insoumise appelle la “collusion entre media dominants et l’oligarchie”

Jm Lbon
Invité
Jm Lbon

RÉVOLUTION, Totoche a li !

Jm Lbon
Invité
Jm Lbon

Jm Lbon C’est une honte et surtout un délit d’initié, quand on est pas capable de tenir un journal , et que on n’est en faillite on assume ! Ça veut dite quoi ces passent droit ? Au 21 siècles , parce que monsieur est le copain de l’autre ou qu’il est Franc Maçon on avantage ses alliés ? …ou l’État ? Ça veut dire quoi ça ? En plus ils sont tous dans le même immeuble, dans leurs bureaux de luxe ? Payer par le contribuable . L’époque des rois c’est fini non? Ou y t’il encore des seigneurs… Lire la suite »

Bibic
Invité
Bibic

“Quand les journalistes m’emmerdent, je prends une participation dans leur canard et ensuite ils me foutent la paix..”
Ce sont les propos tenu par Xavier Niel , 9éme fortune de France … Après on viens nous vendre des torchons comme quoi la presse , qu’elle soit Française ou international , est libre et démo-crasseux

Le pire c’est quand c’est Yves montrouge qui le dit tous le monde le crois et applaudi … Mais si c’est moi ou une personne lambda qui se renseigne différemment nous sommes des CONS-pirationistes .. LO_Oll

Bibic
Invité
Bibic

Le problème avec les journaleux c’est qu’ils font dans la polémique et c’est très vendeur .
Mais quand est-ce qu’il iront enquêté sur le témoignage du bonhomme qui avais tel radio Fredom avec Boby et Mme Aude ensuite et qui disait qu’il avait assister à “un sacrifice humain dans la forêt de Maïdo” il disait aussi que les personnes qui étaient mêle à cette sale affaire était des politiciens , des officiers de la gendarmerie Oouchhh!!

Là plus personne n’est journaliste n’est ce pas 😉

mi marche ec Melenchon
Invité
mi marche ec Melenchon

L’etat distribue deja des aides à la presse. des millions pour la presse papier et encore des millions pour la presse en ligne. Toujours pour ces memes journaux qui pleurnichent sur la depense publique comme christophe barbier qu’on voit partout donner des lecons d’economie à la gloire de macron alors que son journal est deficitaire!!!!

Bibic
Invité
Bibic

Ben oui les cloches c’est nous en achetant un journal pour jouer au Freedoquotidien “lol”

Kreol974
Invité
Kreol974

Mr Robert Didier ; avec ça vous signez votre mort politique… dites vous bien que cela sera répété et expliqué à tous les meetings à venir….. Mais merci de prendre d’aussi mauvaise décision…. Merci de votre aide …….

defendre le monopole d'hersant media
Invité
defendre le monopole d'hersant media

on rappelle que le jir fait parti du groupe hersant media avec rien que pour l’outre mer:

France Antilles, en Guadeloupe et Martinique
France-Guyane, en Guyane
La Dépêche de Tahiti, en Polynésie française
Les Nouvelles de Tahiti, en Polynésie française
Journal de l’île de La Réunion, à La Réunion
Les Nouvelles calédoniennes, en Nouvelle-Calédonie

Bibic
Invité
Bibic

Le groupe Hersant a essayer de mettre la main sur Freedom mais il se sont cassé les dent avec Mr Sudre . Il n’ont eu droit qu’à la part publicitaire qui encombrait Camille ..

Quand on sais que ce groupe détient le monopole de l’infaux . Ou est la partialité ?

mi marche ec Melenchon
Invité
mi marche ec Melenchon

A propos des élections sénatoriales on a vu aucun media “main stream” comme le JIR, ou meme le quotidien nous expliquer que Macron a besoin de ces elections pour faire passer sa reforme constituionnelle et qu’à l’inverse un tole l’obligerait à y renoncer (c’est écrit en revanche dans le canard enchainé de la semaine derniere).

Voila pourquoi le JIR n’apporte rien en matiere d’information, et prefere nous bassiner avec la gueguerre des roberts et brigitte hoarau.

Krampipe
Invité
Krampipe

Comme par hasard, le JIR va bientôt avoir un donateur anonyme pour couvrir toutes ses dettes? Qui sait attendre, verra…