La Réunion en état d’urgence sanitaire : on fait le point sur les mesures en vigueur

2 min de lecture
11

Les indicateurs de suivi de l’épidémie sont au rouge à La Réunion. Dans ce contexte de crise, notre île a été placée en état d’urgence sanitaire. Une situation qui entraîne de nombreuses mesures restrictives pour lutter contre la propagation du virus.

Mesures applicables en état d’urgence sanitaire

Port du masque obligatoire

Le port du masque reste obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans dans :

-les marchés forains de plein air ;
-les transports publics ;
-aux abords des établissements scolaires, universitaires et des crèches;
-les zones à forte fréquentation

Rassemblements dans l’espace public

Les rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique. Les fêtes communales, associatives ou événements sportifs ne peuvent donc plus être organisées sur la voie publique.

Les dérogations à cette interdiction sont les suivantes :

  • les manifestations revendicatives dès lors qu’elles ont été déclarées conformément au code de la sécurité intérieure et que l’organisateur a présenté un protocole sanitaire ;
  • les marchés forains ;
  • les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ;
  • les cérémonies funéraires ;
  • les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle.

Les processions sont autorisées dans les espaces publics et sur la voie publique dans la limite maximale de 300 personnes debout.

Protocole sanitaire dans les restaurants, hôtels et débits de boissons

Au sein des restaurants, hôtels et débits de boissons, il ne sera plus possible d’avoir des tables de plus de six personnes. Une distance minimale d’un mètre entre deux chaises de tables différentes devra par ailleurs être respectée. La capacité maximale d’accueil du public devra être affichée à l’entrée de l’établissement.

Transport aérien 

Tous les Réunionnais vaccinés pourront voyager vers la Métropole sans motif impérieux. Pour les voyageurs non-vaccinés, les motifs impérieux sont maintenus.

Les moments de convivialité suspendus dans les entreprises

11 Commentaires

  1. On a trop laisser de liberté et voilà les conséquences. Le prefet a voulu faire comme la métropôle et voilà le résultat. Nous on a connu 1 confinement mais en métropôle ils ont fait 3.

  2. On a trop laisser de liberté et voilà les conséquences. Le prefet a voulu faire comme la métropôle et voilà le résultat. Nous on a connu 1 confinement mais en métropôle ils ont fait 3.

  3. @prisca.. On n’a pas laissé trop de liberté, ce sont les Réunionnais qui ont outrepassé
    les règles simples (rassemblements, soirées ou rencontres au-delà des heures
    de confinement, et bien sûr des dizaines de gens les “uns sur les autres”..)

  4. ( se sont les Réunionnais )..sa mi aime bien ! Garde bien sé qui lé à la tête de tout les rassemblements ici… Di plutôt léna créol couillon pou suiv dérir..

  5. N’a trop domoun sur la plage sans distance de sécurité coler serrer sans masque , aucun control , après rod pokoué néna augmentation corona ou covid ou variant tout sorte de nom

  6. Ben au moins vous direz pas que c’est mes touristes, c’est bien la bêtise des reunionnais qui en est responsable.
    ya qu’à regarder les aires de picnic pour comprendre et la c’est facile à vérifier suffit juste de regarder.

  7. Vive la liberté bravo pour la sécurité sociale les hôtels et hôpitaux sont bien plaine et bientôt les cimetière aussi bravo la liberté …

  8. @ Réunionnais
    Les airs de picnik tout le monde entier lé au courant
    Mais les airs de piknic sur la plage , personne n’en parle , alors toute domoun la Réunion lé au courant , pourquoi se cacher derrière son prix doigt ?
    Et pourquoi toute domoun y fait l’aveugle ?
    Et pourquoi toute domoun y veut pas parlé de ce sujet ?

  9. pourquoi bourdonnais, ? a la plage c’est pas des reunionnais peut être? a part 3 ou 4 touristes c’est que des reunionnais faut pas se tromper de combat. Regarfe les voitures gares tu comprendras c’est pas des locations…

  10. pourquoi les vaccinés ont le droit de voyager sans motif imperieux et les non vaccines non?pourtant ils peuvent transmettre au non vaccines le virus et peuvent contamines beaucoup de personnes s ils ont le virus eux mm peuvent attraper
    bizarre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Salles de sport : le casse-tête du contrôle des pass sanitaires (PODCAST)

Article suivant

Voyage vers la métropole : Corsair récompense les bacheliers jusqu’au 15 août

Free Dom