[Alt-Text] [Alt-Text]

La secrétaire d’Etat Christelle Dubos en visite à la ressourcerie Léla

dans Actualités/Cinor/Collectivités

Cap sur le Nord pour la secrétaire d’Etat au ministère des Solidarité et de la Santé, Christelle Dubos, qui a visité cette après-midi un des sites emblématiques de la Cinor en matière d’économie circulaire : la ressourcerie-recyclerie Léla, située Allée Coco Robert à Sainte-Marie.

Le site recycle les textiles, les déchets d’équipements électriques et électroniques, ainsi que les encombrants, meubles et mobiliers divers.

D’une surface totale de 1,34 ha, avec un hangar de 3 166 m2 et des locaux annexes de 397 m2, il vient du reste de bénéficier de travaux d’aménagement (et de remise aux normes) à l’actif de la Cinor, avec la réalisation de 3 ateliers de transformation ainsi que d’un espace de vente et de commercialisation commun des produits transformés.

La visite des lieux a été conduite par le Président de la Cinor en présence du Maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, et a été ponctuée d’échanges avec les employés des différents ateliers : l’atelier de craquage concernant le tri de textiles, suivi de témoignages des intervenants, l’atelier bric à brac (portant uniquement le tri d’objets) et l’atelier Fil en aiguille.

Elle s’est achevée par quelques échanges avec les employés et les élus, suivie d’une collation.

Solutions de réemploi des encombrants et expérimentation d’Atelier Chantier d’Insertion (ACI)

Auparavant, le président Gérald Maillot s’est livré à une brève présentation de La recyclerie/ressourcerie qui donne priorité à la réduction, au réemploi puis au recyclage des déchets, avec sensibilisation du public à l’acquisition de comportements respectueux de l’environnement.

Des matériaux valorisables extraits des flux d’objets destinés à l’enfouissement représentant des quantités de l’ordre de 3 à 6 kg/hab., soit de 480 T à 960 T /an, sachant que le schéma de gestion déchets du territoire (PDEDMA) pointe un seuil à atteindre de 3 kg/hab. à l’horizon 2020.

Ces solutions de réemploi des encombrants des déchèteries sont mises en place sur le territoire via l’expérimentation d’un Atelier Chantier d’Insertion (ACI) ou autres dans le cadre d’une démarche d’insertion sociale et professionnelle.

Cette activité permet ainsi d’augmenter le taux de recyclage de ces matières et de diminuer la quantité de déchets à éliminer.

Les effectifs dédiés représentent aujourd’hui une quarantaine d’ETP, comprenant une part de personnel faiblement à peu qualifiées (32 ETP pour 48 personnes) et d’autre part, des postes de travail qualifiés (gestionnaire, magasinier, technicien, électroménager, mécanicien , couturier, réparateur et électrotechnicien de l’ordre de 8 à 10).

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Marie Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Marie
Invité
Marie

Bizarre on pensait que c’etait chez TiTang Recup !!! Il y a erreur !

Derniers de Actualités

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut