La société d’un élu de la CCIR en redressement judiciaire

1 min de lecture

Willy Nourby a une de ses sociétés en difficulté : il s’agit de de la société Jade, spécialisée dans le BTP (Bâtiment et Travaux Publics). L’élu s’est vu assigner en justice par un de ses anciens salariés qu’il avait licencié sans indemnités en mars 2018. Ce dernier a multiplié les procédures contre son ancien employeur, pour obtenir réparation de son préjudice, et aujourd’hui l’entreprise a ainsi été placée en redressement à cause de cela. L’élu de la Chambre de Commerce ne s’est pas déplacé hier au Tribunal pour entendre les débats.  La CFDT qui soutient le salarié a de son côté saisi Ibrahim Patel sur l’exemplarité de ses élus. Un cabinet vient d’être désigné comme mandataire judiciaire.


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox