“La solitude tue plus que l’obésité selon des chercheurs américains”

3 min de lecture

“C’est effectivement le sombre constat qu’ont fait des psychologues américains en congrès. Pour notre part, nous avons constaté 3 étapes distinctes dans le vieillissement d’un gramoune :

1) 1e étape : ils sont encore alertes, souvent en couple, en bon état de santé et participent joyeusement aux activités des clubs 3e âge et autres manifestations communales… repas dansants, semaine bleue etc…

2) 2e étape : Ils ont perdu leur compagnon, marchent et voient moins bien et ne peuvent donc plus conduire. Comme ils vieillissent plus longtemps, on tente de les maintenir à domicile le plus longtemps possible ce qui coûte moins cher à la collectivité…qui généralement leur assure à domicile les soins nécessaires (aides à domicile, infirmières…). Bien que recherchant le contact, à communiquer, les visites des proches et des amis se réduisent avec le temps jusqu’à ne plus avoir un seul échange quotidien.. D’où une terrible solitude qui devient de plus en plus oppressante..Ils sont inconnus des collectivités car incapables d’aller les rencontrer. C’est à ceux-là auxquels l’association “gramounes isolés”essaye d’apporter écoute et réconfort en tentant de les faire participer à la vie sociale, exprimer leurs multiples talents, retrouver le sourire. Au delà des visites hebdomadaires et autres sorties conviviales, nous leur offrons accueil en famille (noël, fête des mères), co-habitation solidaire (s’ils ont une chambre libre) conversation téléphonique hebdo… A cette étape, ils ont ENCORE un immense besoin de communication.

3) 3e étape : faute d’être visités, sollicités, valorisés, ils dépriment rapidement, n’ont plus envie de rien, n’ont plus rien à dire car dans leur vie, il ne se passe plus rien. Ils n’ont plus personne pour les écouter…alors, ils se laissent aller, ne sortent plus d’autant que leur mobilité se réduit …La dégradation physique et mentale s’accélère…jusqu’à devenir muets et dépendants ! Ils sont alors mûrs pour les EHPAD et autres maisons de retraite …où faute de personnel, ils n’auront plus droit qu’à une douche par semaine !

L’objectif de “gramounes isolés” est clair : prolonger le plus longtemps possible la 2e étape en s’occupant d’eux pendant qu’il en est encore temps. Les soins c’est essentiel, l’accompagnement psychologique et moral déterminant.

Les institutions devraient en être conscientes car l’avenir devient de plus en plus sombre pour nos gramounes. Ne méritent ils pas mieux, eux qui nous ont donné la vie et consacré à nous accompagner une bonne partie de leur vie ?”

Patrice Louaisel, psychologue

Président de “Gramounes isolés”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox