La sucrerie du Gol accueille en résidence l’artiste plasticien Frédéric Dussoulier

6 min de lecture
1

La sucrerie du Gol accueille en résidence Frédéric Dussoulier, artiste plasticien, du 15 février au 15 avril 2022. Une résidence permet l’accueil d’un ou plusieurs artistes qui effectuent un travail de recherche ou de création, sans qu’il n’y ait nécessairement d’obligation de résultat. L’objectif est de faire se rencontrer deux univers qui pourraient paraitre éloignés et de créer une expérience sensible à la fois intime et collective, qui incite à la réflexion, à l’expression et aux échanges.

Art et industrie : deux univers familiers

Frédéric Dussoulier est issu de la section vitrail des Compagnons de France. Après avoir exercé une dizaine d’années le métier de vitrailliste, il s’est tourné vers la
sculpture, une passion qui l’habite depuis plus de 20 ans.  Après avoir dompté les métaux (acier, inox, fer), c’est au tour du sucre de passer entre ses mains.
Frédéric Dussoulier va s’imprégner de l’atmosphère unique de la sucrerie du Gol pour réaliser une série de sculptures en sucre.

Dans le cadre de cette résidence en entreprise, Tereos Océan Indien met à disposition un espace de travail au sein de l’atelier chaudronnerie de la sucrerie du Gol,
ainsi qu’un big bag de sucre issu d’essais industriels, impropre à la consommation. Cette résidence est organisée et financée par l’association Praxitèle,
association d’ingénierie culturelle, sous le patronage du ministère de la Culture et de la Direction des Affaires Culturelles de La Réunion.

Ainsi, pendant deux mois, Frédéric Dussoulier travaillera in situ, au rythme de la sucrerie, partageant avec les collaborateurs l’évolution de son travail.

« Hommage », « Femmes girafes » : une exposition éphémère pour faire connaissance

Profitant de sa présence sur le site et pour marquer le début de sa résidence, Tereos Océan Indien a proposé à Frédéric Dussoulier de présenter ses œuvres au
personnel et a mis à sa disposition un magasin, aussitôt transformé en galerie d’art.

Ainsi, les collaborateurs ont eu l’opportunité de bénéficier de visites privées animées par Frédéric Dussoulier. De nombreuses œuvres dont la collection « Hommage » magnifiant les organes du corps humain ou les « Femmes girafes » dénonçant les standards de beauté dont font l’objet les femmes à travers le monde ont pu
être présentées aux collaborateurs et partenaires de Tereos Océan Indien.

« La rencontre entre l’art et l’industrie sucrière pourrait paraître insolite. Pourtant ces deux univers présentent bien des caractéristiques communes : la perfection des gestes, un savoir-faire technique hors du commun pour arriver à créer des pièces uniques. Je me réjouis du succès de cette expérience qui incite à la réflexion, à l’expression et aux échanges, » déclare Philippe Labro, Président de Tereos Océan Indien.

« Faire entrer l’art dans la sucrerie est une formidable opportunité. Je tiens à remercier toutes les équipes de Tereos Océan Indien pour l’accueil qui m’a été réservé et pour leur aide technique précieuse. Après avoir consacré les premiers jours de la résidence à présenter mon travail au travers de l’exposition éphémère, vient maintenant le temps du travail sur le sucre et les échanges avec les experts de la  sucrerie me sont très utiles. Deux semaines après mon arrivée sur site, je peux d’ores-et-déjà parler d’une expérience réussie, » ajoute Frédéric Dussoulier, artiste plasticien.

« La résidence d’artiste en entreprise est un dispositif récent à La Réunion. Notre association accompagne artiste et entreprise pour offrir les meilleures conditions au projet. Je suis certaine que la résidence de Frédéric Dussoulier chez Tereos Océan Indien va devenir un très bon exemple et j’espère qu’elle suscitera de nouvelles rencontres entre le monde artistique et les entreprises réunionnaises », ajoute Lucie Vidal, administratrice de l’association Praxitèle.

A l’issue de la résidence, le travail de recherche et de création réalisé par Frédéric Dussoulier fera l’objet d’une restitution aux collaborateurs de Tereos Océan Indien. Tereos Océan Indien est par ailleurs engagé aux côtés du Fonds Réunion des Talents dans la promotion des arts et de la culture.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Quelle école catholique voulons-nous dans 10 ans ? »

Article suivant

Guerre en Ukraine : Une fillette chante « Libérée, délivrée » dans un abri anti-bombes à Kiev

Free Dom