Covid-19 : la vente d’alcool à emporter reste autorisée

1 min de lecture
15

Afin de lutter contre l’accélération de la propagation épidémique et de limiter la circulation du variant « Omicron », Jacques Billant, préfet de La Réunion, décide de la mise en œuvre des mesures suivantes à compter du 21 décembre 2021 jusqu’au 9 janvier 2022 inclus :

Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique

  • La consommation d’alcool est interdite sur la voie publique.
  • Interdiction de consommation de nourriture et de boissons debout, tant au sein des établissements recevant du public, avec ou sans passe sanitaire, que lors des manifestations sur la voie publique (festivals, marchés de noël, salons, fêtes foraines, brocantes, braderies, évènements sportifs et culturels…) ;

  • L’organisation de pique-niques est interdite dans l’espace public et dans tous les espaces naturels : plages, arrières plages, rivières, kiosques…
    La consommation de boisson et de produits alimentaires lors d’une activité sportive (randon- née, course…) reste autorisée.

15 Commentaires

  1. en France c est seulement la consommation sur la voie publique. Pourquoi ici la vente est interdite ? à nou i boire plus? comment i fe pou fait les fetes

  2. Il est interdit de consommer de la nourriture et des boissons debout. Pire que l’esclavagisme. Qu’en pensez vous messieurs les journalistes et les défenseur des droits de l’homme ? Pouvez vous m’expliquer quel est la différence entre consommer debout ou assis quel est le rapport avec le covid.

  3. C est là qu’on voit quand un préfet a fait l ENA ou pas et lui ne sort pas de cette dernière, car dans tous ses discours y’a rien de cohérent et même son staff n a d ailleurs pas fait les grandes écoles de l administration on dirait

  4. A saint ko dans le quartier des Jacques a côté de mon domicile la boutique du quartier il y as tous les jours quelques individus qui passent leurs journées une bière à la main des l ouverture jusqu’à la fermeture ,dans que nos élus prennent un arrêtés pour y mettre fin à cette pratique,de toute façon un arrêté municipal ne servirait pas à grand chose vu que m ont ne mets pas les moyens pour faire respecter les arrêtés en cours,police municipale inopérant qui ne sert pas à protéger les riverains des incivilités .

  5. A saint ko dans le quartier des Jacques a côté de mon domicile la boutique du quartier il y as tous les jours quelques individus qui passent leurs journées une bière à la main des l ouverture jusqu’à la fermeture ,dans que nos élus prennent un arrêtés pour y mettre fin à cette pratique,de toute façon un arrêté municipal ne servirait pas à grand chose vu que m ont ne mets pas les moyens pour faire respecter les arrêtés en cours,police municipale inopérant qui ne sert pas à protéger les riverains des incivilités .

  6. Franchement heureusement le ridicule i tuer pa, mange pas deboute et boire pas deboute aler fait pike à touer dont, i invente toujours des imbecilerie pou joué avec le mental domoun, cossa feu d artifice nena avec lo coronavirus, bana i doit être kamarad sa gouvernement satanique et diabolique 1 jour va areter tout sa la

  7. Vous avez rien compris vous vous ne savez pas lire ou quoi la vente d’alcool n’est pas interdite c’est la consommation en extérieur que c’est interdit avant de vous affoler prenez le temps de lire

  8. En même temps sur le site de la préfecture à 6h30 il était bien indiqué que la vente d’alcool à emporter serait interdite, ce qui a été modifié vers 10h30.

  9. Beh na lontan bana i considère lo peuple pou un chien…….malheureusement lo peuple i done bana raison, toute naffair i sa di , tou de moun i fé mm……triste.

    Réveil la Reynion Réveil

  10. Lé dan le contexte du covid. Faudra bien que tout ça s’ termine un jour. Le créole, le week-end, pou évade son l’esprit… du dure labeur de la semaine ; li la toujours aimé fait sortie ek son ti famille. Pique-nique dan les hauts, profite un peu l’air frais. Sera un moment difficile à passer. C’est quoué la teuf ek la mizik à donf su la voie publique l’alcool à flot pou fume la « tchitcha ». Franchement, nous té pas habitué ek toussa z’affaire y sortent en dehors. C’est ça qui faut que le créole y comprends.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Denis : « l’immeuble n’est pas un parc de jeu ! » C’est l’enfer à l’ilot St Jacques!

Article suivant

St-Denis : les commerces du centre-ville ouverts exceptionnellement jusqu’à 20h ce soir

Free Dom