L’abus de pouvoir

2 min de lecture

L’abus de pouvoir…

Quand ça vient de celui qui est en place, c’est doublement la honte.
Et qu’en sera-t-il après ??? Ô surprise ! Si vous lui fournissez les moyens et le culot.
Si vous lui donnez en même temps le pain et le couteau 🔪.

J’aime pas l’abus de pouvoir dans les situations dominantes d’une personne sur une autre, d’un État sur un autre, d’un état surpuissant sur le reste du Monde, de l’exercice du pouvoir politique d’un pays sur ses concitoyens..
J’aime pas l’abus des chars russes sur des populations qui se dépatouillent!
J’aime pas l’armement des Ukrainiens par l’Amérique et ses alliés complices dans une démarche de co-belligerents.

J’aime pas plus l’abus de moyens financiers, politiques , de lobies culturels, sportifs voire religieux mis dans cette campagne électorale comme elle se déroule pour dimanche en 15.

J’aime pas les extravagances d’un premier ministre balourd qui profite de son statut pour venir faire campagne à la place des autres et pour acheter des populations vulnérables…par l’affect et des promesses.
J’aime pas qu’on livre ses concurrents politiques à la vindique populaire sur des faits qu’ils n’ont pas commis et seulement sur des suppositions et en leur faisant des procès d’intentions.
Tout cela me semble exécrable !
La honte pour le front républicain qui se veut comme tel.
La fin ne justifie pas les moyens dans un combat d’idéaux.. quand il n’y a pas mort d’homme.
Aucun style et aucune délicatesse dans ce déploiement de moyens, on y va au bulldozer…
Comme on pousse un corps nu vers la fosse.

FB_IMG_1649904608635.jpg

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Courrier des lecteurs : Patrick Louaisel dénonce les maltraitances en maisons de retraite

Article suivant

Être gaucho ou macroniste…

Free Dom