L’alcool, principale cause de décès à la Réunion

dans Actualités/Infos Réunion

À l’occasion des rencontres de la sécurité, Jacques Billant, préfet de La Réunion, a présidé, avec Denis Chausserie-Laprée, procureur général près la Cour d’appel de Saint Denis, un état-major départemental de sécurité restreint (EMDS) mercredi 9 octobre 2019, en la présence d’Eric Tuffery, procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Saint-Denis, et de Caroline Calbo, procureure de la République près le Tribunal de Grande Instance de Saint-Pierre. Le général Xavier Ducept, commandant de la Gendarmerie de La Réunion ainsi que le commissaire divisionnaire Jean-François Lebon, directeur départemental de la sécurité publique, ont présenté les chiffres de la délinquance tout en soumettant leur analyse conjoncturelle de la situation sur leurs zones de compétences.

À cette occasion, le préfet a fixé les priorités en matière de lutte contre la délinquance à La Réunion :
• lutte contres les violences conjugales,
• lutte contre les cambriolages,
• lutte contre la délinquance routière.

Cet engagement nécessite une mobilisation et une coordination des forces de sécurité en lien avec les procureurs de la République. Le préfet a présenté les axes de travail des forces de l’ordre pour atteindre les objectifs fixés :
• une mobilisation accrue autour de la lutte contre les violences conjugales
• une poursuite du déploiement de la police de sécurité du quotidien avec l’appropriation des dispositifs liés à cette nouvelle doctrine
• une poursuite de la mobilisation sur les contrôles liés à la sécurité routière.

De plus, l’alcool, problème majeur de santé publique, est le dénominateur commun de la délinquance réunionnaise :
• il est présent dans 80 % des affaires de violences intrafamiliales selon la gendarmerie,
• les incivilités sont souvent le fait de personnes fortement alcoolisées,
• l’alcool est la principale cause de décès.

C’est dans ce cadre que la préfecture travaille avec les partenaires à une meilleure prise en compte du risque alcool, à travers notamment la refonte de l’arrêté départemental régissant les débits de boissons et la vente à emporter et l’augmentation des contrôles sur le respect de la réglementation de la publicité en faveur de l’alcool.

Enfin, l’autorité administrative et judiciaire saluent l’engagement exceptionnel des forces de l’ordre dans un contexte difficile où les incivilités et les violences sur les personnes dépositaires de l’autorité publique augmentent (+10,32%), et les remercient pour leur action quotidienne, de jour comme de nuit, pour nos concitoyens.

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Hoarau974Boinafrancaisnoe Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
noe
Invité
noe

En excès … OUI ! C’est de la faute des barmen qui servent trop de verres , la faute des bouteilles vendues trop grandes , la faute des effets sur les cerveaux écervelés , la faute des trop de pressions de la vie , la faute des prix bon marché , et puis c’est pour “oublier” l’avenir … Heureusement que le champagne rosé est mieux apprécié des connaisseurs sous forme de coupettes et caviar ! Jamais vu un mec “saoul” à cause du champagne !

francais
Invité
francais

pauvre préfet il croit qu’avec ses mesurettes il va changer la Réunion !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Boina
Invité
Boina

L’alcool,zamal c’est comme le maloya ça doit être inscrit a l’unesco
pour les femmes qui souffre de la
solitude,c’est leur compagnon .
dite ,vous bien qu’elles consomme
autant que les hommes,sauf qu’elles
sont plus discrêtes.

974
Invité
974

Quand on voit les bouteilles alcoolisées qui sont moins chères que les boissons sans alcool ça laisse à réfléchir.

Hoarau
Invité
Hoarau

Bien arrêtez la vente… C est quoi cette société d hypocrite… Gonflez les prix dans ce cas 1 bouteille 50 euros mais les enjeux financiers bien entendu font que… Alors arrêtez d écrire que l alcool tue.. Que la cigarette tue et j en passe c est du foutage de g…