Lancement de Weva.re : un supermarché en ligne de la production locale !

6 min de lecture
4

Lorsque l’on doit faire ses courses et que l’on souhaite consommer un maximum de produits locaux, il existe maintenant un lieu qui propose toutes les richesses de notre île. Des condiments aux fruits et légumes, en passant par les confiseries, les shampoings ou les sodas, tout ou presque, ce dont nous avons besoin se trouve sur www.weva.re.

Le 7 juin dernier, une curiosité est arrivée à La Réunion : weva.re, le premier supermarché en ligne de la production locale.
Ce projet, ambitieux pour l’avenir de notre île et de ses habitants, a été pensé et construit depuis de longs mois par Anne Duroure et Jean-François Pouliquen, deux entrepreneurs optimistes et engagés qui ont conscience que nos modes de consommation ont des conséquences sur la planète que nous laisserons à nos enfants, et qui sont persuadés que tou.te.s les Réunionnais.es veulent la même chose et sont prêt.e.s à s’adapter, à la condition qu’on leur apporte une solution qui les aidera à « basculer » en toute facilité et sans contraintes.

Faites directement vos courses en ligne !

Jusqu’à présent, si l’on voulait consommer local à 100% ou presque, il fallait avoir du temps. Pour trouver à la fois les produits d’épicerie salée et sucrée, les boissons, les conserves, les fruits et légumes, les produits d’hygiène, de beauté, l’alimentation pour animaux. Il était obligatoire d’aller dans au minimum 3 à 4 endroits différents, sans jamais être sûrs de tout y dénicher.
Weva.re simplifie désormais la tâche des Réunionnais.es qui souhaitent savoir ce qu’ils.elles mettent dans leur placard et dans leur bouche, et qui sont soucieux.ses de participer au développement économique de leur territoire. Il est à portée de tou.te.s d’être acteur.rice d’une plus grande autonomie de l’île face aux aléas mondiaux comme celui que l’on connaît depuis près d’un an et demi.

Le concept ? Faire ses courses en ligne comme sur n’importe quel site de e-commerce. Mais contrairement à la majorité d’entre eux, tout ce qui est en ligne est en stock. Il n’y a donc pas de mauvaise surprise lorsque l’on reçoit sa commande.  

On y trouve tous types de produits artisanaux et industriels, du plus simple au plus qualitatif, jusqu’au Bio. Il y a tout (ou du moins le remplissage du catalogue avance à grands pas). Il y en a pour toutes les bourses. Lorsque l’on achète un produit sur weva.re, on sait qu’il a été produit ou transformé à La Réunion. Pour les catégories ne se trouvant pas ici, le produit a été au minimum conditionné sur l’île pour créer de l’emploi. Les produits uniquement de négoce n’entrent pas dans nos critères de sélection. Concernant les produits froids qui demandent des équipements spécifiques, ils ne sont pas encore sur le site.

La livraison est gratuite !

Les produits sont vendus à des prix équivalents à ceux du marché et la livraison est gratuite. En faisant ses courses sur weva.re, on ne dépense pas plus qu’ailleurs (à produits équivalents) et on gagne du temps ! Lors de la validation du panier, on choisit son jour et son point de retrait. Les livraisons sont assurées 4 fois par semaine, du mardi au vendredi, et sont réalisées le jour-même de la commande (si commande avent 9h). 

Déjà 15 points de retrait maillent le territoire entre Piton St-Leu et Le Port. Dans les semaines et les mois à venir, d’autres verront le jour, jusqu’à un développement très prochain sur le reste de l’île. Chaque Réunionnais.e aura bientôt un point de retrait sur son trajet domicile-travail ou à proximité de chez soi ! 

Avec cette offre de livraison, fini les embouteillages pour aller au supermarché et la queue à la caisse ! En plus, en créant une liste de favoris, les courses se font en ligne à chaque fois un peu plus rapidement. C’est un gain de temps pour tous ceux qui voient les courses comme une contrainte les empêchant de travailler, leur enlevant du temps de loisirs ou diminuant les créneaux en commun avec leur famille ! 

4 Commentaires

  1. Se serait encore mieux s’il y avait un service de livraison à domicile car beaucoup de personnes âgées ou handicapées ne peuvent pas se déplacer.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Gestion de la crise Covid : le préfet rencontre les 24 maires de la Réunion aujourd’hui

Article suivant

Plusieurs cambrioleurs arrêtés ce week-end au Tampon et à St-Benoit

Free Dom