Lancement des travaux de réhabilitation du « Sentier marron de Grand Coude »

4 min de lecture
1

A l’occasion du 1er anniversaire de la convention Charte avec Saint-Joseph, la Ville, le Parc national et la Maison du Tourisme du Sud Sauvage a procédé à la pose de la 1ère marche du « Sentier marron de Grand Coude » le 26 juin 2019.

Le 28 juin de l’année dernière, la ville de Saint-Joseph confirmait sa libre adhésion à la Charte du parc national par la signature de la convention d’application. Par cet acte fort, la ville marquait son engagement en faveur d’un projet de territoire partagé avec le Parc national. Elle a ainsi fait siennes les orientations définies par la Charte et a acté sa participation pour atteindre les objectifs du projet : « Les portes et chemins de découverte du parc national».

Pour mettre en valeur son territoire, valoriser ses patrimoines naturels et culturels et promouvoir les initiatives locales du village de Grand Coude, Saint-Joseph a souhaité inscrire dans ses orientations prioritaires la réhabilitation du sentier marron qui relie Grand Coude au Morne Langevin.

Cet itinéraire historique, situé en partie en forêt départemento-domaniale, reprend le tracé du sentier existant utilisé de coutume par les habitants, les anciens du village et des habitués pour rallier le volcan. Les travaux d’aménagement seront réalisés dans le cadre d’un Atelier Chantier d’Insertion avec une équipe de 8 agents. Ils seront encadrés par la Maison du Tourisme du Sud Sauvage, porteuse du projet et l’ONF.

Les plantes invasives sont la première menace de la biodiversité de l’île de La Réunion. Le massif traversé par le nouvel itinéraire est actuellement en très bon état de conservation. Afin de prévenir l’introduction de nouvelles espèces invasives, le Parc national a conçu un prototype de « station biosécurité travaux ».

Ce dispositif, destiné aux ouvriers et visiteurs du chantier, permet de réaliser le nettoyage, sur site, des chaussures et des autres équipements pouvant contenir des graines et des morceaux de plantes invasives.

Lors de son discours, le maire Maire Patrick Lebreton a indiqué que “L’ouverture de ce sentier aura, je n’en doute pas un effet levier sur le potentiel de Grand Coude et drainera de nombreux visiteurs nouveaux, à la journée ou en nuitée. C’est un coup de pouce donné à tous les professionnels déjà en place, mais c’est aussi l’occasion pour de nouveaux porteurs de projets d’initier une nouvelle offre. Car les touristes auront besoin de commerces de proximité, de restaurants, d’activités de loisirs, … Autant de services qui sauront capter leur attention et aideront à la décision pour préparer un court ou moyen séjour dans le village et qui profiteront à tous ceux qui viendront sur un coup de cœur ou à l’improviste.”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox