L’ancien président malgache, Albert Zafy, décédé à La Réunion

4 min de lecture
8

Le professeur Albert Zafy, ancien président de la République malgache, est décédé ce vendredi à l’hôpital de Saint-Pierre, selon son fils. L’information vient d’être confirmée par la présidence de la République de Madagascar sur son site internet.

Victime d’un accident vasculaire cérébral  mercredi, il a d’abord été admis d’urgence dans une polyclinique de la capitale, avant d’être évacué à La Réunion, jeudi. Lors de son évacuation sanitaire, Albert Zafy a dû être placé en coma artificiel. Il aurait dû subir une intervention chirurgicale ce matin.

Né le 1er mai 1927, le professeur Zafy Albert était aux commandes du pays entre 1993 et 1996. Durant la transition de 1972-1975 à Madagascar, il était ministre de la Santé et des affaires sociales de la Grande île.

Réactions

“C’est avec une profonde tristesse que j’apprends le décès de l’ancien Chef d’Etat Malgache, Albert Zafy. Professeur émérite et Président de la République de Madagascar de 1993 à 1996, Albert Zafy restera une des figures de la démocratie malgache. Sous son impulsion, la société civile de la Grande Ile est entrée dans une nouvelle dimension, permettant une meilleure représentation et écoute des forces vives. Albert Zafy fut un ardent défenseur de la réconciliation et de l’unité nationale dès lors que l’exercice démocratique du pouvoir était menacé. C’est un homme d’une grande sagesse qui s’en est allé, un ami de la France, riche de ses connaissances de la réalité des territoires et des institutions de son pays.  A sa famille, à ses proches ainsi qu’aux autorités et au peuple malgache, j’adresse, au nom du Département de La Réunion, mes plus sincères condoléances.”  

Nassimah Dindar, Sénatrice et Présidente du Conseil départemental

 

 

 

 

 

Albert Zafy n’est plus. C’était le professeur Zafy, un intellectuel, chirurgien et professeur de médecine.
C’était aussi l’homme de la transition démocratique et économique de Madagascar, après près de 20 ans de « révolution malgache » menée par Didier Ratsiraka. Il a été président de la République Malgache de 1991 à 1993, mais n’a eu ni le temps ni les moyens de mettre Madagascar sur la voie d’un réel développement.
Il a toujours été un homme d’apaisement, de rassemblement et de paix. On peut regretter qu’il ne soit pas resté plus longtemps à la tête de son pays.

Madagascar perd un de ses grands hommes. Nous présentons à la communauté malgache de La Réunion et au peuple malgache dans son ensemble nos condoléances les plus attristées“.

Wilfrid Bertile, Ancien Secrétaire Général de la Commission de l’océan Indien

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




8 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox