L’appel à projets urbains innovants Kreolab’ est lancé !

7 min de lecture

L’ensemble des partenaires de l’Ecocité de La Réunion était réuni à Cambaie vendredi 8 juillet 2022 pour le lancement de KREOLAB’, devant plus de 110 professionnels du secteur de la construction et de l’aménagement. KREOLAB’ est le premier Appel à Projets Urbains Innovants (APUI) dédié à l’urbanisme tropical. Les groupements ont désormais jusqu’au 30 octobre 2022 pour déposer leur candidature.

LA PLUS GRANDE CONSULTATION D’AMÉNAGEMENT ET D’URBANISME TROPICAL DANS L’OCÉAN INDIEN

L’APUI KREOLAB’ est une vaste consultation d’aménagement et d’urbanisme organisée par le Groupement d’Intérêt Public (GIP) Ecocité de La Réunion. L’objectif: bâtir des projets emblématiques de la ville tropicale et bioclimatique de demain.

À travers l’organisation d’un APUI, le GIP de l’Ecocité Réunionnaise souhaite mobiliser l’inventivité et l’expertise de groupements professionnels pluridisciplinaires de tous horizons, pour révéler le potentiel d’innovation de l’Ecocité. Il s’agit aussi de valoriser et de structurer les filières locales pour porter des opérations qui feront référence en matière de bâti tropical et bioclimatique.

Opérateurs (investisseurs, promoteurs, aménageurs, bailleurs, constructeurs) ; équipes de conception (architectes, urbanistes, paysagistes, designers, concepteurs lumière etc.) ; experts (aérauliciens, environnementalistes, certificateurs, consultants en maîtrise d’usages, programmistes, économistes, fiscalistes etc.) ; ainsi que l’ensemble des acteurs engagés dans les écosystèmes de l’innovation (centres de recherche & développement, porteurs de solutions, monde académique etc.), de la création, les acteurs de la société civile ou de l’économie sociale et solidaire, sont invités à participer.

7 SITES CONCERNÉS, AU CŒUR DU TERRITOIRE OUEST DE LA RÉUNION

7 sites ont été sélectionnés au sein du périmètre de l’Ecocité de La Réunion pour accueillir les projets. Chaque site dispose de ses propres spécificités, intentions programmatiques et orientations d’aménagement :

La Possession

  • Hauts de Saint-Laurent : 2 452 m2
  • Bois de Senteur : 3 622 m2

Le Port

  • Porte de l’Océan–Ilot 3 : 3 666 m2 et Ilot 4 : 3 224 m2
  • Mascareignes : 25 000 m2

Saint-Paul

  • Entrée de ville–Ilot 5 : 4 017 m2
  • Cambaie : 2 173 m2

Retrouvez la présentation détaillée des 7 sites KREOLAB’ en vidéo :

LE DÉROULÉ DE KREOLAB’

Différents temps vont rythmer l’APUI pour favoriser les échanges entre les candidats et les équipes du GIP Ecocité, les collectivités porteuses de sites ainsi que leurs partenaires. Prochain rendez-vous : les API DAYS du 12 au 16 septembre 2022. Au programme : visites des sites, ateliers, échanges et mise en réseau des expertises.

Les groupements auront ensuite jusqu’au 30 octobre 2022 pour déposer leurs candidatures.

L’ensemble des documents de la consultation est disponible sur https://mp.tco.re

UN TERRITOIRE MOBILISÉ

D’une ampleur et d’une ambition inédites à La Réunion, l’Ecocité offre un portage politique et financier fort pour un développement maîtrisé. L’État (Préfecture de La Réunion, Agence Française de Développement, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, la Banque des Territoires), la Région Réunion, le Département de la Réunion, la Communauté d’agglomération du Territoire de la Côte Ouest (TCO), les communes de La Possession, de Le Port et de Saint-Paul sont mobilisés à travers un contrat de Projet Partenarial d’Aménagement (PPA) et des documents cadres stabilisés.

« Avec l’Appel à Projets Urbains Innovants KREOLAB’, nous franchissons un nouveau cap et souhaitons lancer une consultation à la hauteur de nos ambitions pour notre territoire.
C’est une nouvelle étape qui permet de travailler ensemble à la réalisation de 7 projets concrets sur 7 sites stratégiques à Le Port, à La Possession et à Saint-Paul. KREOLAB’ est un des moyens pour inciter les opérateurs à concevoir autrement en associant la population au changement. KREOLAB’, c’est l’opportunité d’affirmer que la transition écologique réunionnaise est possible et que nous pouvons compter sur le partenariat, l’intelligence collective, l’expertise locale, les savoir-faire réunionnais, de France métropolitaine et ceux de la zone de l’océan Indien.

Nous sommes en train de poser les fondations qui permettront demain de voir naître à La Réunion un nouveau modèle de ville tropical et insulaire. Un modèle qui fera rayonner notre île dans le monde et valorisera nos savoir-faire. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Lutte contre la maltraitance animale : mise en place du « certificat d’engagement et de connaissance » pour les équidés et les animaux de compagnie

Article suivant

St-Leu : « De gros molosses ont attaqué ma chienne »

Free Dom