Application Stop Covid : la CNIL approuve l’application de traçage numérique

La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a finalement donné son feu vert pour le lancement de l’application de traçage StopCovid qui devrait informer les usagers de potentielles rencontres avec des personnes contaminées. Lors de l’annonce de la sortie de l’application instaurée par le gouvernement, de vives polémiques avaient éclatées concernant le caractère éthique de Stop Covid. Certains dénonçaient notamment une violation de la vie privée et craignaient des dérives liées à l’usage du traçage numérique.

Malgré cette approbation, la CNIL prévient tout de même que des améliorations devront être apportées, notamment en ce qui concerne la transparence des conditions d’utilisation. La question de l’effacement des données des utilisateurs a également été évoquée. La Commission prévoit la création d’un droit d’opposition à leur effacement

Par ailleurs, elle demande que le code source de l’application et du serveur soient laissées en libre accès. Cependant, elle ne trouve rien à redire en ce qui concerne la protection de la vie privée.

 

L’étape suivante avant la mise en place officielle de l’application est conditionnée par un vote à l’Assemblée Nationale. Ce vote devrait intervenir demain.

La sortie de l’application était initialement prévue pour le 11 mai mais elle avait rencontré des retards de développement. Elle pourrait finalement être déployée à partir du 2 juin. Notons qu’il s’agit d’une alternative nationale et non pas européenne, qui ne se fera donc ni en collaboration avec Google, ni avec Apple.

Un contact identifié s’il est à moins d’1 mètre durant plus de 15 mn

Dans le détail, l’application consistera à tracer numériquement ses utilisateurs afin de les prévenir d’un éventuel contact rapproché avec des malades. Selon le gouvernement, cette technologie devrait s’appuyer sur la technologie Bluetooth. L’objectif est ainsi de les pousser à réagir au plus vite une fois prévenus. Soit en se faisant tester, soit en s’auto-confinant pour briser la chaîne de contamination. Ce traçage est déjà réalisé manuellement par les équipes médicales afin de retracer le fil de contamination des personnes atteintes du Covid-19. Cependant, l’application permettrait d’en généraliser l’usage et d’élaborer un suivi plus rapide, selon la communauté scientifique.

Le gouvernement vient de diffuser un dossier d’information précisant le fonctionnement de l’application mobile StopCovid. Ci-dessous un document qui explique que grâce à l’application, vous serez informés si vous avez été en contact (à mois d’un mètre durant plus de 15 minutes) avec une personne testée positive au Covid-19 :

 

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Tout ce qui se ressemble s'assembleHoussenNoé de l'ArcheCNIL Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
CNIL
Invité
CNIL

Que pense la Cnil ?

Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Je l’installerai si c’est pour connaître que les personnes à côté de moi sont covidées ou pas … fréquentables ou pas …

Houssen
Invité
Houssen

Application inutil beaucoup personne non pas de smartphones. si une personne n’instale pas l’apli ou na pas de smart a le covid il peut vous contaminé.

Tout ce qui se ressemble s'assemble
Invité
Tout ce qui se ressemble s'assemble

A quand une application pour repérer les idiots , les partis politiques, les racistes, les pédophiles, les violeurs ?…