L’artiste Francky Vincent nommé chevalier des Arts et des Lettres !

1 min de lecture
5

Cette consécration est pour le moins inattendue ! Francky Vincent, notamment connu pour ses titres « Tu veux mon zizi », « Alice ça glisse » ou encore « Fruits de la passion », a été nommé chevalier des Arts et des Lettres. L’artiste de 66 ans à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe voit ainsi sa carrière musicale récompensée par l’arrêté ministériel le 25 novembre dernier.

L’ordre des Arts et des Lettres est une décoration remise aux « personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ». Et c’est assez drôle de voir un artiste, qui était à l’époque controversée en Guadeloupe avec ses titres portés sur la sexualité, recevoir une telle reconnaissance !

Francky Vincent fait donc désormais partie du cercle des 450 chevaliers. Parmi eux, on retrouve des journalistes, des historiens, des metteurs en scène et d’autres personnalités telles que Orelsan ou encore l’humoriste Régis Laspalès.

Source : La Première, dédiée aux Outre-mer

5 Commentaires

  1. C’est bon on a touché le fond… Le prochain qui creuse un peu plus profond et qui sort un dictionnaire Nakamurien sera surement enterré au Panthéon….

  2.  » Tu veux mon zizi », « Alice ça glisse » ou encore « Fruits de la passion  »
    Pôvre France qui sombre de plus en plus dans la décadence, l’art, enfin, ce qu’ils appellent de l’art, je crois qu’il faut lui trouver un autre nom pour arrêter de salir les vrais artistes.

  3. Le prochains devraient être oreslan pour la Saint Valentin ou Bertrand Cantat pour le meurtre de Nadine Trintignant, ou pourquoi pas un pédophile, en France, on en manque pas.

  4. Heu… toute y connait cmt pou Marie Trintignant. C’est pas parce que l’un comme l’autre lé connu qui faut que le gars na tout l’ temps la vaindique populaire. Li la sorte de bons musiques et que domoun y écoute toujours. Et pou Franky Vincent li même té premier à être étonné. Faut pas être faux jetons beaucoup ont dansé dans les boîtes sur ses chansons. Li lé pas le seul à avoir chanter sur le sexe. « Ouvre dont la fenêtre qu’on respire un peu » 1930. Pierre Perret, Gainsbourg et une chanteuse « le petit bouton » quelque chose comme ça. Dit cossa y lé vmt zot fond de pensée. Cossa y dérange à zot la dedans ? Y doit être le chanteur li même pou certains.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Finances publiques : 62 millions d’euros de fraude détectés à La Réunion en 2021

Article suivant

St-Paul : attaqué en pleine rue rue Pierre Poivre

Free Dom