L’association des maires regrette l’interdiction des feux d’artifice

2 min de lecture
10

Communiqué du Président de l’AMDR  concernant les restrictions :

« Face à l’augmentation importante des cas de COVID, le Préfet de Région et du Département de La Réunion a décidé de prendre une nouvelle série de mesures de restrictions.
Ces dernières rentreront en vigueur dès le 21 décembre prochain.

Ce long week-end du 20 décembre a été épargné par ces restrictions dans un souci de ne pas remettre en cause l’organisation des événements organisés autour de la Fet Kaf.
Les différentes manifestations se dérouleront selon des règles connues : présentation du pass sanitaire, port du masque obligatoire et ce afin de garantir la bonne mise en œuvre des protocoles sanitaires. Chacune et chacun d’entre nous sont donc invités à respecter ces règles en responsabilité.

Il est toutefois regrettable que les tirs de feux d’artifices aient été purement et simplement interdits au plus haut niveau du gouvernement. Ces derniers auraient pu être organisés sans public et être observés depuis chez soi ou dans un drive.

Enfin, comme en 2020, la décision a été prise d’interdire les regroupements de personnes sur la voie publique le soir des réveillons de noël et du nouvel an. Cette décision est sans doute nécessaire car il est impossible de faire respecter les gestes barrière et la distanciation lors de ce type d’événement spontané ».

10 Commentaires

  1. Il faudrait savoir quand on se r NDS a la mairie on nous dit que les caisses sont vides le budget dépassé et là on veut faire partir une partie de nos impôts en fumée ah ces élus il faut se la farcir ,il ne faut pas s étonner que les électeurs ne se déplacent plus ils seront quand même élus avec une minorité .

  2. Association qui sert a rien…si si a se mettre des sous plein les poches incapable de défendre le peuple…si si il defend leur intérêt o moins ils font quelque chose…

  3. Il est toutefois REGRETTABLE que les tirs de feux d’artifices aient été purement et simplement interdits au plus haut niveau du gouvernement.
    Le plus gros problème avec les feux d’artifices, ce ne sont pas la privation du plaisir des yeux, mais le manque à gagner pour les artificiers, ces feux d’artifice ne sont que des subventions détournées dans un but non essentiel.
    On refuse une aide de 1 000 € à l’achat d’un matériel pour compenser un handicap, mais on donne des millions pour polluer.
    Sans réelle concurrence, ces artificiers font la loi, on nous toujours plus pour protéger la planète, de l’autre côté, on ne se prive pas.

  4. l’association des maires qui ne vaut rien les maires pouvaient décider comme la maire du chef lieu avait fait la fois passer un feu d’artifice tiré sans public avoir au balcon

  5. l’association des maires qui ne vaut rien les maires pouvaient décider comme la maire du chef lieu avait fait la fois passer un feu d’artifice tiré sans public avoir au balcon

  6. l’association des maires qui ne vaut rien les maires pouvaient décider comme la maire du chef lieu avait fait la fois passer un feu d’artifice tiré sans public avoir au balcon

  7. l’association des maires qui ne vaut rien les maires pouvaient décider comme la maire du chef lieu avait fait la fois passer un feu d’artifice tiré sans public avoir au balcon

  8. l’association des maires qui ne vaut rien les maires pouvaient décider comme la maire du chef lieu avait fait la fois passer un feu d’artifice tiré sans public avoir au balcon

  9. l’association des maires qui ne vaut rien les maires pouvaient décider comme la maire du chef lieu avait fait la fois passer un feu d’artifice tiré sans public avoir au balcon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Sensibilisation des usagers de la mer et du littoral : une démonstration d’hélitreuillage à St-Gilles ce samedi

Article suivant

Région Réunion : 50 000 euros d’aide d’urgence pour les sinistrés de l’incendie

Free Dom