/

L’avocat Jérôme Bachou, candidat de l’Union des Centristes et des Écologistes, dans la 7ème circonscription

7 min de lecture
3

On vous invite à faire de plus amples connaissances avec Jérôme Bachou qui est candidat dans la 7ème circonscription de la Réunion (une partie de St-Paul, St-Leu, Trois-Bassins, Les Avirons, Etang-Salé et une partie de Saint-Louis).

« J’ai 43 ans, réunionnais, marié et père de trois enfants. J’ai grandi dans le quartier du Bas de la Rivière, commune de St Denis de la Réunion ; pour ensuite, déménager à Fleurimont-St Gilles les Hauts lorsque je préparais mon doctorat en droit.

J’ai réalisé dans un premier temps une prépa-intégrée en École de Commerce sur Montpellier. J’ai poursuivi par des études de droit et enseigné à l’Université de la Réunion en tant qu’attaché temporaire d’enseignements ; je suis titulaire d’un doctorat en droit privé et d’un master en droit public. Plus qu’un sujet de thèse, il s’agissait pour ma part de rédiger une proposition de réforme à destination du gouvernement afin de réformer la place du juge d’instruction au sein de l’organisation judiciaire.

Par la suite, j’ai intégré l’École des barreaux de la Cour d’Appel de Paris (EFB) et j’ai obtenu mon CAPA, certificat d’aptitude à exercer la profession d’Avocat. J’exerce actuellement au barreau de St Denis de la Réunion.

Je suis très présent dans le monde associatif. J’ai été journaliste amateur au sein de l’association TAMIJ SANGAM, membre du Rotary ; et aujourd’hui, mandataire au sein du MEDEF REUNION, adhérent au CLUB EXPORT REUNION, (:…).

« J’ai commencé la politique à l’âge de 25 ans aux côtés de M. Ibrahim DINDAR et de Mme Nassimah DINDAR »

-Avocat de profession et docteur en droit privé, je conseille et défend quotidiennement des chefs d’entreprise ; je souhaite aujourd’hui dépasser les intérêts de mes clients et agir au nom de l’intérêt général ; ce mandat national de député au sein de l’Assemblée Nationale apparaît comme un moyen de réformer en profondeur notre système législatif et d’aider les réunionnais(es) à gagner des combats économiques comme la possibilité qui doit être donnée de pouvoir bénéficier d’une Dotation de Continuité Territoriale financée par l’État au même titre que nos homologues corses, de supprimer l’octroi de mer afin de baisser les prix de manière importante et d’augmenter la production ainsi que la consommation des ménages, d’indexer les pensions de retraite sur l’inflation, d’aider nos agriculteurs afin de maintenir, diminuer le prix de vente à la pompe à essence en créant un bouclier permanent, de développer la filière canne à la Réunion tout en diversifiant leurs cultures d’exploitation grâce à des procédés écologiques telle que la permaculture.

-J’ai commencé la politique à l’âge de 25 ans aux côtés de M. Ibrahim DINDAR et de Mme Nassimah DINDAR ; j’y ai fait mes premières armes et j’ai pu apprendre énormément à leurs côtés. J’ai été investi dans le passé en tant que Vice-Président des Jeunes libéraux. Vous l’aurez compris, j’ai toujours été un homme du centre droit. Aujourd’hui, j’ai obtenu l’investiture d’un parti national créé en 2015 par Christophe MADROLLE, l’UCE, l’Union des Centristes et des Écologistes.

-Si je suis élu demain en tant que député, je porterai les revendications des Réunionnais(es) à l’Assemblée Nationale afin que nos propositions de lois soient votées et applicables dans le temps. Ainsi, si la majorité relèverait de la majorité présidentielle, nos propositions de lois seront portées par la majorité afin que l’on puisse obtenir le vote de nos propositions de lois et bien évidemment l’adoption des décrets d’application les concernant. Il faut être cohérent et pragmatique, un groupe minoritaire n’a aucune de chance de voir voter ses propositions de lois, ce qui paralyserait l’action des députés ultra-marins. L’opposition des uns et des autres sur des clivages politiques paralyse l’action politique au détriment des intérêts des réunionnais(es).

Jérôme Bachou appelle à « voter pour un homme qui maîtrise à la fois la sphère juridique et judiciaire et qui est au plus près des réunionnais(es) ». Pas besoin de vous faire un dessin pour deviner de qui il parle ! Sur sa page Facebook, le candidat a posté plusieurs petites vidéos dans lesquelles il aborde des sujets d’actualité (emploi, pouvoir d’achat…)

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

3 Commentaires

  1. Êtes-vous encore capable de représenter la Réunion? vous avez, comme tous les autres des ambitions, mais vous n’aurez jamais de solutions comme tous les autres, pour nous. Quand vous allez arrêter de mettre en avant vos études vos compétences mais seulement de ce que vous voulez vraiment porter à l’assemblée peut-être qu’on pourra vraiment y croire. tous autant que vous êtes, vous ne m’inspirez pas. vous n’êtes que des faux. Et si c’est moi qui suis trop vieille, bien expliqué moi comment nous allons faire pour le prix des matériaux, de l’huile, etc etc!!! enfin si vous pouvez bien sûr? c’est valable pour tous les autres, ceci dit.

Répondre à plume Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Dans la 3ème, Vlody et sa suppléante plaident pour « une gauche unie dès le 1er tour »

Article suivant

Drame au Rallye de la Luronne en Haute-Saône : 6 spectateurs percutés par un véhicule, 1 mort !

Free Dom