Le bailleur SODEGIS épinglé pour sa gestion sous Bachil Vally (sureffectif, cadres et administrateurs grassement payés…)

1 min de lecture
14

La SODEGIS, bailleur social du sud est actuellement dans le collimateur de l’ANCOLS, dans une enquête réalisée en 2017. L’ANCOLS, c’est l’agence nationale de contrôle du logement social. Elle s’est penchée sur la gestion considérée comme calamiteuse de la SODEGIS mettant particulièrement en avant le personnel en sureffectif flagrant ( 110 personnes pour seulement 1000 logements à gérer), très bien payé avec une moyenne estimée à 47 000 euros annuels, certains sur 14 mois.

L’ANCOLS note qu’un cadre a été augmenté sur cette période de 110% sans explication, et évoque aussi une équipe d’administrateurs (trop) grassement indemnisés avec un train de vie luxueux.

Le parc automobile seul, comptait  17 véhicules de fonction sur 40, et le loyer payé pour le local du bailleur avoisinnait les 736 000 euros annuels.

« C’est une poule aux œufs d’or » notamment entre 2014 et 2017. A l’époque le président était Bachil Vally, le maire de l’Entre Deux.

Sont aussi évoqués des marchés aux passations irrégulières, ou encore une absence de contrôle.


14
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
Jocelyne974Habitant de l’entre 2TecherOteConsciencedomoun Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox