/

Le Bassin de vie de St-Paul centre retrouve une dynamique

13 min de lecture

Nouvelle visite de terrain effectuée ce vendredi 23 septembre 2022 par le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, dans le Bassin de vie de Saint-Paul centre. Le premier magistrat va directement au contact des acteurs associatifs, des habitants et des partenaires en charge des Ateliers chantiers d’insertion (ACI).

Toutes ces forces vives participent à la dynamisation, au développement et au renouveau de ce territoire où la population s’élève à plus de 13 000 habitants. Après la visite du Bassin de vie de La Saline le 26 août dernier, ce nouveau rendez-vous s’inscrit dans la dynamique d’hyperproximité et de territorialisation de la Municipalité.

Le soutien aux associations saint-pauloises représente un enjeu majeur.

Le tissu associatif bénéficie d’un accompagnement financier de 4 millions d’euros en 2022. Ce montant élevé vise à mettre en lumière les talents, les créativités et les savoir-faire des structures associatives. Se positionner à leurs côtés constitue donc un signe fort pour encourager leur développement.

Le dialogue constructif engagé par le Maire de Saint-Paul avec ces acteurs qui connaissent parfaitement leur quartier permet de dégager des pistes d’amélioration pour répondre au mieux à leurs besoins quotidiens.

L’Adjointe au Bassin de vie de Saint-Paul centre, Céline CHAROLAIS, d’autres élu·es du Conseil Municipal : Salim NANA-IBRAHIM, Hélène ROUGEAU, Irchad OMARJEE, Jean MARCEAU, Denise DELAVANNE et des services municipaux assistent aussi à ce déplacement organisé en plusieurs séquences.

Grande Fontaine : un quartier en plein développement

Le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, en profite pour visiter la mairie annexe de Grande Fontaine. Il échange avec les citoyens, les acteurs associatifs et les services municipaux. L’occasion de faire le point sur les problématiques de ce quartier prioritaire de la politique de la Ville. La classe passerelle de l’école de Grande Fontaine participe à
l’animation du secteur. Les parents et les enfants s’impliquent dans différentes actions.

Saint-Paul compte six quartiers prioritaires. Par ailleurs, dès le 1er septembre, des travailleurs sociaux, un technicien de l’intervention sociale et familiale et un conseiller économie social et familial se déplaceront dans les Bassins de vie, y compris à la mairie annexe de Grande Fontaine.

Un ACI pour recréer une forêt

La délégation se dirige vers un terrain de 3 hectares situé à proximité du site du Bassin Vital, classé zone humide d’importance internationale comme l’Étang Saint-Paul labellisé RAMSAR. L’association Les Jardins de Fond Imar exploite ce lieu exceptionnel dans le cadre d’un Atelier chantier d’insertion (ACI).

L’association effectue un travail de fond pour recréer une forêt nourricière et médicinale où se trouvent déjà un site de nidification de papangues, des pierres de taille, un captage d’eau potable et un verger de mangues bicentenaires. L’ACI doit évoluer vers un incubateur où 15 agriculteurs s’installeront sur cette zone spectaculaire.

12 personnes employées en contrat à durée déterminée d’insertion s’y forment en agriculture biologique et en sylviculture. Cette forêt reconstituée ouvrira ensuite au public sous forme de parcours pédagogique, sportif et touristique. Chaque année, 5 000 arbres endémiques doivent être plantés et 5 nouvelles parcelles prêtes à planter de 1000 mètres carrés seront aussi implantées. L’objectif est de planter 20 000 arbres et 15 parcelles d’ici 5 ans explique la présidente de l’association, Coralie HOARAU.

« Vous apprenez quelque chose au travers cette formation dont vous tirez un revenu. Vous participez à redonner un élan à ce site exceptionnel avec une régénération des espaces », souligne le Maire, Emmanuel SÉRAPHIN, aux ouvriers présents. Cet ACI dispose d’une enveloppe de 437 000 euros dont 28 000 financés par la collectivité (financement des salaires des 12 employés).

Cette opération vise les 76% d’insertion. Une quinzaine d’ACI et des chantiers d’insertions sont prévus en 2022 dans les Bassins de vie. Dans plusieurs domaines (rénovation des équipements de proximité, multimédia-audiovisuel, recyclage, jardins partagés, agriculture biologique et raisonnée, propreté urbaine). Ce projet correspond à l’ambition de la Municipalité en la matière.

Le stade Willy-AUBRAS en voie d’homologation
La Direction des sports réalise ensuite une présentation des enjeux relatifs à l’homologation du stade situé à Savanna en présence de l’entraîneur de la Saint-Pauloise, Christian DAFREVILLE. Une réunion de travail se tient sur cette question. Les démarches seront entreprises afin de classer cet équipement pour accueillir des matches de
football de Régionale 1. Le stade olympique se trouve en effet à saturation avec les entraînements liés aux différentes disciplines.

Par ailleurs, les vestiaires de Willy-AUBRAS seront également réhabilités. Les deux associations utilisatrices viennent de valider le programme des travaux. Les aménagements doivent être lancés d’ici les prochaines semaines.

Un travail d’embellissement réalisé sur les entrées de Ville
Une visite se déroule ensuite près du pont de l’Étang. Ce rendez-vous permet d’évoquer la stratégie pour embellir les multiples entrées de Ville. Un travail a déjà entamé par les services référents en interne pour réfléchir aux entrées de bourgs.

L’embellissement de la bande végétalisée jouxtant la salle polyvalente de l’Étang doit avoir lieu. L’enjeu est de réduire la surface engazonnée pour embellir cet espace.

Une réflexion de fond se poursuit également à propos d’autres espaces. D’autres opérations continuent. Par exemple, l’embellissement de la mairie annexe de Grande Fontaine. Sur l’Avenue des Premiers Français, et sur le terre plein central près de la station INCANA, les palmiers morts seront remplacés. L’arrosage des plantations s’effectuera en
manuel grâce à une équipe mobile munie d’une citerne.

L’aménagement du Pôle Entrée de Ville avance

La visite se poursuit au Pôle Entrée de Ville avec le chantier de de l’ancien Centre Technique Municipal (CTM) actuellement en cours. La fin de sa démolition aura lieu fin novembre. Cette zone fait partie du Programme de Renouvellement Urbain de Saint-Paul.

Quatre polarités composent ce PRU (Pôle Front de mer, Pôle centre, Pôle entrée Sud et Pôle Entrée de Ville). Sur ce dernier pôle, les travaux avancent. Cette opération s’étend sur 4 hectares de foncier en centreville. 260 logements libres et aidés, 8 000 mètres carrés de commerces et 12 000 mètres carrés de bureaux seront aménagés. Les travaux
d’aménagement se déroulent en trois phases :
Tranche ferme : rue Général-de-Gaulle, rue des Salins, première partie du Paséo et une voie piétonne.

Tranche optionnelle 1 : jardin deck

Tranche optionnelle 2 : deuxième partie du Paséo, jardin creusé et voie nouvelle et square
La visite concerne la tranche optionnelle 2. Les travaux sont toujours en cours de réalisation sur le site de l’ancien CTM datant de la fin des années 80. Il a donc fallu dans un premier temps assurer la démolition puis la reconstruction des ouvrages. À l’heure actuelle, seuls deux bâtiments du CTM restent sur ce site. Les démolitions se dérouleront
entre novembre 2022 et janvier 2023.

Les travaux d’aménagement continuent donc. La date limite de leur réalisation est fixée à mi-juin 2023. Le montant prévisionnel de l’opération des trois tranches est de 9,1 millions d’euros.

Un radier résorbé à Grande Fontaine

Fin novembre 2022 sera une date importante pour les habitants de Grande Fontaine. Un chantier structurant pour le quartier sera livré. Une visite de chantier permet de voir l’état d’avancement de cet aménagement majeur : la résorption du radier de la ravine Divon sur le chemin Tour des Roches et la pose d’une passerelle au-dessus de la
ravine Tête dure.

« Cet aménagement améliorera significativement le quotidien des habitants du quartier de Grande Fontaine. Cet aménagement va sécuriser la population, y compris les enfants de l’école », détaille le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN.

Cet ouvrage va faciliter la vie de la population lors des épisodes de fortes pluies où le radier était submergé avec la montée des eaux de la ravine Divon. Il était alors impossible de circuler sur cet axe. Grande Fontaine ne sera plus enclavé. Ce chantier d’1,3 million d’euros s’inscrit dans le cadre du Plan de relance. Son financement a été inscrit au programme de financement du REACT-UE. Ce dispositif permet un financement à hauteur de 90% grâce à cette subvention européenne.

Ce chantier comporte une clause sociale d’insertion de plus de 700 heures. Ce dispositif permet à des personnes éloignées du marché du  travail de bénéficier d’heures de travail. Comme c’est le cas pour un travailleur originaire de Saint-Paul, Monsieur HÉRODE, ouvrier sur cette opération.

D’ici la fin d’année, d’autres visites de Bassins de vie vont se dérouler.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Commission permanente : la décision concernant l’exercice de la fonction d’autorité de gestion régionale approuvée

Free Dom