/

Le BTP peine à recruter à la Réunion : reportage AUDIO de Charles Luylier

1 min de lecture
6

Que ce soit pour trouver des plombiers, des platriers , des maçons ou encore des peintres, c’est la croix et la bannière pour les chefs d’entreprise, ou les organismes de recrutement locaux, ou d’interim.

On manque de main d’oeuvre dans les métiers du BTP à la Réunion.

4000 postes seraient actuellement à pourvoir en 2022, c’est presque autant que pour la restauration !

Alors comment expliquer ce phénomène ? Reportage de Charles Luylier :

 

6 Commentaires

  1. Certains diront : « Pourquoi bosser dur si on a le RSA tous les mois sans rien faire à part fumer les tikalités et boire du rhum ? » … La France gâte trop les tireurs au flan … c’est pour ça que les sri-lankais demandent l’asile !

  2. En tant qu’ancien salarié du privé, je peux attester qu’il n’est plus intéressant de travailler dans le bâtiment. On recherche des jeunes avec expérience pour etre payé comme un manoeuvre pour effectuer des travaux à responsabilités, heures supplémentaires non comptées. J’ai fini par créer mon propre emploi . Maintenant je travail pour mes rêves et plus pour ceux du patron.

  3. Bonjour j’etais manoeuvre en batiment c tres dur il ya beaucoup d’abus dans se metier et beaucoup sous payer je laisse ma place au autre personne je suis en reconvertion professionel et noah je te conseille fort de fermer ta bouche vien plutot sur un chantier et on verra.

  4. Bonjour est-ce vraiment réel car je suis spécialisée en BTP construction gros oeuvre, second oeuvre, je démarches pas mal d’entreprises en envoyant mon CV et depuis 6mois personnes ne réponds ? J’ai 30 ans dans le BTP , alors celui qui recrute fait moi signe?

  5. je confirme il faut mieux toucher le rsa et bosser au noir, on gagne plus…. et on peut choisir quand on veut travailler. si on travaille dans une entreprise on gagne à peine le smic, on peut être envoyer sur un chantier à l’autre bout de l’île car on ne choisit pas…. sinon aussi on travaille 6 mois et après on touche le chômage;.. moins fatiguant…

  6. Chérs amis Comoriens, concitoyens mahorais et habitants du bassin océan indien, il y a 4000 postes dans le BTP à pouvoirs à La Réunion.
    Dépêchez-vous si vous ne voulez pas que les portugais prennent vos postes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Les Marieuses » : rendez-vous à la 9e Fête de la Vanille !

Article suivant

Avenir d’Air Austral : l’offre réunionnaise se concrétiserait

Free Dom