Le CHU de La Réunion parmi les établissements les plus prisés par les internes en médecine

2 min de lecture
4

Avec un bond de 7 places au classement réalisé chaque année par le magazine What’s Up Doc ?, le CHU de La Réunion occupe, cette année, la 4ème place dans le classement des établissements les plus prisés par les internes en médecine, devant l’AP-HM et même l’AP-HP ! Lionel CALENGE, Directeur Général du CHU de La Réunion, et le Pr. Peter VON THEOBALD, Président de la CME, se félicitent de cet excellent classement qui témoigne, une nouvelle fois, de l’attractivité et du rayonnement du CHU de La Réunion sur le plan national.

Plusieurs facteurs l’expliquent, selon le Pr Arnaud Winer, vice-doyen en charge de la formation à l’UFR Santé de l’Université de La Réunion : « d’abord, il apparaît que le CHU et l’UFR Santé de la Réunion sont attractifs, comme en témoigne le haut du classement
pour 16 des spécialités proposées. Le CHU de La Réunion occupe même la première place en médecine physique et de réadaptation, et en psychiatrie, commenteil.

Aussi, nous avons la chance d’évoluer au sein d’une structure à échelle humaine, ce qui permet un encadrement et un suivi personnalisé de la formation de l’ensemble de nos internes. Ce bon classement s’explique également par la synergie entre la médecine hospitalière et libérale dans la formation qui ne se limite donc pas uniquement au cadre universitaire.

Nous disposons au CHU de La Réunion d’un plateau technique du plus haut niveau, de robots chirurgicaux et de projets médicaux
motivants pour de jeunes praticiens. Enfin, le CHU dispose d’un Centre de simulation en santé qui, par des mises en situations répétées, permet une réelle montée en compétence des jeunes médecins accueillis ».

4 Commentaires

  1. Le soleil, la sur- rémunération, tantines « mententu » faciles un peu bêtes et le gros complexe d’infériorité de certains créoles que la oubliés zot racine et qui pense qu’en causant un mauvais français a la place d’un bon et beau créole chaleureux lu serait considéré comme un vrai français.

    • Je m’interroge sur le devenir de nos jeunes si ils ne sont pas encouragés a parler un bon français.
      Le créole s’est bien à la maison mais pour travailler surtout dans un domaine tel que le medical où il y a des termes tres techniques, pointus le creole ne les aidera pas si en parallèle ils maîtrisent pas un bon francais.
      Avant de faire son internat et choisir son lieu pour le faire il y a 6 ans d’etudes et des examens. Les premiers donc les meilleurs choisissent leur lieu d’Internat en premier. Les derniers prennent ce qu’il reste. Si les reunionnais sont dans les premiers ils ont la possibilite de choisir La Reunion tout comme les autres qui sont premiers.
      Par ailleurs, la Reunion n’est pas le premier choix privilegie des internes mais le 4eme .
      Qui vous dit que nos jeunes internes n’ont pas préfère Montpellier car plus proche de leur aspiration future professionnellement sans oublier que certains n’ont pas l’intention de revenir travailler ici. Dans mon entourage j’en connais pas mal dont les enfants ne souhaitent pas revenir.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Ségur de la santé : des moyens exceptionnels pour soutenir les établissements de santé à La Réunion

Article suivant

Marché au fleurs de la Plaine des Palmistes : la mairie lance un appel aux exposants horticulteurs

Free Dom