La CFTC du CHU Sud dénonce la réorganisation dégradée du service nephrologique

Le CHU de La Réunion, confronté depuis plusieurs mois à la vacance de plusieurs postes de médecins néphrologues, recherche activement des candidats, mais la pénurie autour de cette spécialité au niveau national a rendu à ce jour ses recherches infructueuses pour couvrir la période de l’hiver austral. Des recrutements seront néanmoins effectifs à compter du mois de Novembre prochain, ce qui permettra la construction d’une nouvelle équipe sous la responsabilité du Pr Vacher-Coponat, tant sur les sites Sud que sur le site Nord.

Pour faire face à cette période de transition de plusieurs mois qui nous sépare de cette nouvelle organisation, le service doit donc se réorganiser, et après avis du chef de pôle et de la gouvernance médicale du CHU, les modalités suivantes seront mises en œuvre :
– la prise en charge par le CHU des patients ayant une maladie rénale est maintenue, à l’aide d’une organisation impliquant les néphrologues présents dans l’équipe du Sud et un fort soutien par l’équipe des néphrologues du CHU Nord. Les urgences néphrologiques continueront à être prises en charge sans délai, en lien avec les réanimations. Les avis hyperspécialisés restent opérationnels, avec la possibilité d’un transfert dans le service de Néphrologie du Nord, lorsque ce sera nécessaire.

– L’Unité d’hospitalisation de néphrologie sera transformée provisoirement en unité de médecine polyvalente avec le renfort de 2 médecins généralistes (en cours de recrutement), en prévoyant le transfert des patients les plus lourds relevant de l’hospitalisation de néphrologie vers l’unité d’hospitalisation de néphrologie du site Nord ;

– Unité de dialyse : l’activité de dialyse est maintenue dans son fonctionnement normal pour les patients, 2 néphrologues se partageant les présences et astreintes.

– La permanence des soins est assurée par les astreintes des 2 néphrologues, qui peuvent être contactés pour les avis néphrologiques de l’hôpital et les dialyses urgentes tous les jours sauf le dimanche. Le dimanche, les avis néphrologiques seront couverts par les néphrologues du CHU Nord,  sauf pour les urgences de Dialyse qui resteront pris en charge au CHU Sud.

L’équipe soignante des 2 unités est maintenue en l’état.

Ce lundi 29 juin, Stéphane CASIMIR, président de la CFTC du CHU Sud a envoyé un courrier au Ministre de la Santé, afin de dénoncer leurs conditions de travail :

 

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
33 Ap. JCGet up stand up Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Get up stand up
Invité
Get up stand up

A l’heure actuel , les travailleurs de la santé et autres citoyens de la société sont dans les rues de Paris avec toutes sortes des pancartes à la main et leurs revendications dans leurs paroles , et ça fait pas semblant

33 Ap. JC
Invité
33 Ap. JC

Courage aux personnels, tieimbo largue pas!!