Le CHU site Félix Guyon ouvre son hôpital de jour en addictologie

dans Actualités/Infos Réunion

Intégré au service d’addictologie, l’Hôpital de Jour a été inauguré ce mercredi en présence notamment de Jean-Paul Virapoullé, Président du Conseil de Surveillance du CHU de La Réunion, Lionel Calenge, directeur général du CHU de La Réunion, le Dr David Mete, chef du service d’Addictologie du CHU de La Réunion-site Félix Guyon, le Pr Frédérique Sauvat, Présidente de la Commission Médicale d’Etablissement du CHU de La Réunion, mais aussi la députée Ericka Bareigts. Celui-ci peut recevoir jusqu’à 10 patients. Ce nouvel espace comprend notamment une cuisine thérapeutique, une salle de sport et une salle de relaxation.

A La Réunion, des personnalités marquantes ont contribué à la prise de conscience de la problématique de l’alcoolisme et des addictions. Elles ont également permis l’émergence progressive d’un dispositif de soins et de prévention spécifique de l’alcoolisme et des addictions. Leur engagement remarquable doit être souligné, leurs infatigables combats ne doivent pas être oubliés, c’est pourquoi lors de l’inauguration un hommage leur a été rendu.

L’Hôpital de Jour est une alternative thérapeutique dont l’objectif est d’améliorer, de stabiliser l’état clinique du patient et de prévenir les rechutes. L’équipe dédiée à cette unité reçoit des personnes qui présentent des problèmes de dépendance avec ou sans substances et qui souhaitent s’orienter soit vers une abstinence durable soit vers une réduction des risques.

L’Hôpital de jour en addictologie va permettre un renforcement de l’accès aux soins pour le patient. Ces soins s’intègrent au parcours thérapeutique du patient, en alternative ou en aval d’une hospitalisation à temps plein, en addictologie. La prise en charge à l’hôpital de jour est volontaire, contractualisée et personnalisée. Elle associe des approches psychologiques, somatiques, familiales et sociales. Les soins privilégient des activités de groupe et s’articulent autour d’entretiens individuels avec les membres de l’équipe pluri-professionnelle.

Une structure spécialisée pour améliorer la prise en charge des patients

L’Hôpital de Jour en Addictologie est une structure spécialisée dans la prise en charge ambulatoire des personnes confrontées à une addiction, avec ou sans substance.

La création de l’Hôpital de jour individualisé en addictologie au sein du pôle Santé-justice du CHU site Felix Guyon est l’aboutissement d’une réflexion des acteurs de soins de l’établissement. L’ouverture de ce service s’inscrit dans les orientations territoriales en matière de santé publique et de lutte contre les addictions.

Le projet participe à la réponse aux enjeux épidémiologiques locaux concernant l’addictologie offrant également une réponse aux propositions faites par le Projet Régional de Santé (2018-2028) au travers des objectifs quantifiés de l’offre de soins. L’ARS nous a confirmé la validation de ce projet par un courrier en date du 22 Août 2019. Notre région étant la seconde en France la plus touchée par la mortalité liée à l’alcool. En effet à La Réunion le taux standardisé de mortalité lié aux pathologies alcooliques est 1,4 fois supérieur à celui de la métropole. On enregistre l’un des taux les plus élevé d’ivresse, et de sevrage en milieu hospitalier. Ces données interpellent sur le ciblage des actions de prévention, sachant que la consommation moyenne par habitant est estimée à 11,1 litres d’alcool pur par an (contre 12,0 litres en métropole) en 2014.

L’Hôpital de Jour en Addictologie est un lieu de soins dédié au sevrage ambulatoire à l’aide d’un encadrement adapté et d’une équipe pluri-professionnelle.

L’objectif est d’aider à maintenir l’abstinence et de prévenir les rechutes. Un suivi en hôpital de jour permet une réadaptation progressive à la vie quotidienne et offre un accompagnement à la réinsertion sociale, une aide au maintien et à la restauration des liens familiaux. Le service offre des soins polyvalents et individualisés, prodigués dans la journée, parfois à temps partiel, ainsi qu’un parcours intermédiaire entre soin résidentiel et soin ambulatoire. Ces soins s’intègrent au parcours thérapeutique du patient, en alternative ou en aval d’une hospitalisation à temps plein, en addictologie.

Les propositions thérapeutiques s’inscrivent de façon complémentaire dans différents champs de référence (psychodynamique, motivationnel, systémique, cognitivo-comportemental). Elles permettent un travail structuré d’instauration de stratégies de changement et de prévention de la rechute, dans le respect des pratiques reconnues et validées.

Une évaluation et une prise en charge médicale, psychologique et sociale

En complément de l’hospitalisation complète, la prise en charge en Hôpital De Jour peut aussi être une alternative à l’hospitalisation. Le programme d’éducation thérapeutique s’intègre dans le projet de soins du patient.

L’Hôpital de Jour en Addictologie s’inscrit dans la permanence et la continuité des soins. Il se situe au plus près de la réalité quotidienne et travaille au maintien, ainsi qu’à la restauration des liens intra et extra-psychiques nécessaires pour avoir une bonne qualité de vie.

L’unité est une alternative thérapeutique ayant pour vocation d’accueillir des patients souffrant d’une problématique addictive, dont les troubles ne sont pas suffisamment stabilisés ou encore de prévenir la récidive des troubles pouvant conduire à une hospitalisation à temps complet.

Les soins ont ainsi pour objectifs principaux d’améliorer et stabiliser l’état clinique du patient tout en prévenant les rechutes.

Ainsi, le programme vise à améliorer la qualité de vie, en permettant au patient d’évoluer au mieux avec sa pathologie dans son environnement, d’accéder à plus d’autonomie et de gérer son addiction au quotidien.

Le suivi thérapeutique consolide l’abstinence ou travaille sur la diminution de la consommation, afin de réduire les risques pour le patient. Ce dernier, acteur de ses soins apprend à gérer les diverses situations, les traitements et anticipe les récidives. Enfin, le programme organise le circuit de soins addictologique et psychosocial. Les séances d’éducation thérapeutique proposées se déclinent autour de trois axes, l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi.

Animées par des professionnels de santé possédant une formation en éducation thérapeutique et une expertise dans le champ de l’addictologie, les séances se déroulent sur des temps collectifs ou individuels. Cette unité est ouverte de 8h30 à 15h30 du lundi au jeudi. Les soins sont organisés en journées ou demi-journées.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Alzheimernoe Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
noe
Invité
noe

O lala ! Je suis “addicté” à commenter sur Freedom … je vais me soigner avec une coupe de ch …

Alzheimer
Invité
Alzheimer

Vous êtes addicts aux pilules bleues.