Le cliché vertigineux d’une influenceuse au-dessus de la Route du Littoral

1 min de lecture
17

C’est La photo qui fait le buzz depuis quelques jours… Une influenceuse à publié une photo sur son compte instagram qui donne le tournis. En effet, l’éducatrice sportive aux près de 2 700 abonnés se trouve littéralement accrochée aux filets de la Route du Littoral, sans aucune protection.

« Risqué ? C’est sur mais c’est là que je me sens vivante« , a-t-elle écrit pour décrire sa photo.

La photo est sublime, mais l’acte n’en reste pas moins très dangereux.

https://www.instagram.com/p/CVareQUN729/?utm_source=ig_web_copy_link

17 Commentaires

  1. N’a do feu dans ki !!! Inutile!!! En plus journalistes i publient toutes ces conneries!!! Di ssa rode un travail pou fai kan do feu i pren dans le ki comme ssa

  2. Pourquoi publier ce genre de connerie ?
    Pour que d’autre vont essayé de faire pareil jusqu’à ce qui va avoir un accident un mort et après va dit interdit. La loi gange pas poursuiv femme la?

  3. elle est folle cette meuf la ou quoi ? en plus sans aucune sécurité elle à le coeur bien accroché, un simple malaise ou vertige elle chute dans le vide et c’est le drame? elle est suicidaire pour moi cette nana.

  4. Plutot dans la categorie “ connerie humaine “ à l’image des intagrameuses , tiktotiens , influenceuses etc suivis par de milliers d’adulte et de futurs adultes au Cocovide

  5. Na beaucoup y fait ça partout. Et na un tas la fine trépassé. C’est à zot risque et péril. A cause na un tas y prend pas modèle su zot ? Cap cap monte su zot. Na un travailleur dan z’année 90 qui té pou mette filet lo pov boug’ té pas attaché la fini direct en bas en zak sosso. Chacaine y sens à zot vivant comme zot y veut. Mais au moin cet y pratique ce genre d’activités y emm personnes. Contrairement à beaucoup d’autres…

  6. les content ek sa lila si n’aura vole dans fond la n’aurai dit c’est la faute la falaise ou bien le filé t pas assez accroché la kossa faut applaudir zaffaire comma jamais h applaudi pas zaffaire nena la mort dedans rond la connerie pur heureusement li les encore vivant dieu merci espèce de taré

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

L’enfer familial au Tampon : « Mon fils a voulu me frapper »

Article suivant

Insuffisance rénale : un nouveau modèle intégratif et dynamique de prédiction de la perte du greffon

Free Dom