Le copilote prend son temps de repos, le commandant s’endort aux commandes de l’Airbus

2 min de lecture
1

Le 30 avril 2022, deux pilotes à bord du vol Airbus A330-200 d’ITA Airways reliant New York à Rome se sont endormis en même temps. Cela a empêché les pilotes de communiquer avec le contrôle de la circulation aérienne pendant environ 10 minutes.

Le copilote prenait son temps de repos contrôlé ; cependant, le capitaine s’est également assoupi aux commandes au lieu de rester éveillé.

Un silence radio de quelques minutes a suffi pour déclencher l’alarme pour le vol AZ609 d’Ita Airways, qui a quitté New York à 16h37, heure locale, et s’est dirigé vers l’aéroport de Rome-Fiumicino. L’Airbus survolait les cieux de la France lorsque les autorités transalpines ont annoncé qu’à bord de l’avion, personne ne répondait aux appels du centre radar.

L’incident a eu lieu au-dessus de la France au FL380, et des rapports indiquent que des avions de chasse ont été envoyés. Heureusement, après 10 minutes, l’équipage a recommencé à communiquer avec le contrôle aérien.

Selon les médias italiens, le capitaine a été démis de ses fonctions suite à l’incident. Cependant, le pilote a nié avoir dormi et l’a imputé à une panne du système de communication radio.

ITA Airways est la toute nouvelle compagnie aérienne nationale italienne et succède à Alitalia. La compagnie aérienne exploite actuellement une flotte d’Airbus A319, A320 et A330-200 vers 38 destinations.

Les passagers n’ont jamais couru de danger réel et les enquêtes menées par les sommets de la compagnie aérienne semblent faire avancer l’hypothèse du coup de sommeil des deux pilotes du vol AZ609. Le commandant, quant à lui, nie toute charge et renvoie l’impossibilité de répondre aux appels du centre radar de Marseille à une défaillance de nature technique. Entre-temps, cependant, le commandant a été démis de ses fonctions, avec un licenciement immédiat.

1 Commentaire

  1. Arlalala des commandants inconscient de leur responsabiliter …Pour éviter ce genre de cas ils devraients donner comme ordres aux hotesse de l’air de faire des rounds dans la cabine des pilotes pour vérifier si ils son réveiller et qu’il n’y a pas de probleme….Le copilote était dans son droit de se réposer mais tant aux commandants lui il est responsable de tout les passagers et de son copilote…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Benoît : rendez-vous pour un nouveau « Conseil du Coin » avec les notaires

Article suivant

Disney+, film événement, Pinocchio avec Tom Hanks en Geppetto(VIDÉO)

Free Dom