Le cri d’alarme des commerçants : « Ne nous confinez pas Monsieur le préfet ! » (VIDÉO)

1 min de lecture
6

Suite aux décisions prises la semaine dernière par le préfet de la Réunion par rapport à la crise sanitaire (fermeture des bars, des restaurants, des galeries commerciales…), les associations des commerçants de l’île se sont retrouvées à la CCIR en fin de matinée autour du président Ibrahim Patel et de Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers afin de réfléchir sur les conséquences de cette crise.

Une crise qui dure depuis maintenant plus d’un an et qui impacte fortement le commerce en particulier et l’économie en général. Cette crise touche plus particulièrement les petits commerces et les commerces des centre-villes. D’où l’inquiétude des professionnels qui d’une seule voix ont fait savoir : « nous ne voulons pas être les boucs-émissaires de cette crise ! ». 

Les commerçants disent à qui veut les entendre : « sans les aides nous aurions tous déjà fermé ! ». En cette période très compliquée, Ibrahim Patel a rappelé que l’institution qu’il préside depuis 2016 est plus que jamais aux côtés des commerçants « qui souffrent beaucoup de cette crise sanitaire ». 

Les commerçants présents cet après-midi ont également témoigné de leur mécontentement par rapport aux propos tenus ce matin par une directeur de la grande distribution. Ils lancent par ailleurs un message au préfet de la Réunion : « ne nous confinez pas monsieur le préfet ». Ecoutez Irchad Omarjee, président de l’Association « Cœur de ville » de Saint-Paul. Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
6 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Les créations d’entreprises ont augmenté de 41% à La Réunion fin 2020

Article suivant

Cour criminelle : 2 procès se tiendront cette semaine du 12 avril

Free Dom