/

Le “cri d’alerte” du président Patel en faveur des commerçants des galeries commerciales

1 min de lecture
1

Au mois d’avril dernier, Bruno Lemaire, Ministre de l’Economie a lancé un appel aux « grandes foncières » les invitant à annuler trois mois de loyers pour les commerçants fermés administrativement pendant le confinement.

La Chambre de commerce et d’industrie de la Réunion (CCIR) constate que “cet appel n’a pas été suivi par le Groupe MERCIALYS à La Réunion, qui n’a pas répondu de manière collective aux commerçants de leurs galeries commerciales contrairement à la totalité des autres bailleurs de la place”.

Aussi, le Président de la CCI Réunion, Ibrahim PATEL, a tenu à relayer le cri d’alerte de ces commerçants auprès du Directeur Général et du Directeur Régional océan Indien du groupe en leur adressant un courrier dans lequel il réitère cette demande afin d’aider les commerçants, notamment ceux des galeries commerciales fermées depuis plusieurs semaines. Voir son courrier ci-dessous en cliquant sur le lien. 

Courrier au Groupe MERCIALYS – 30.03.21

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

  1. Entre les appels à la solidarité de la part des grands financiers et la réalité des actions de ces derniers…
    La France est là pour les gros groupes, l’écart qui se creuse entre très riches et très pauvres ( Voire pauvres tout court ) sera à un moment donné accepté par tous, quand on verra qu’on y peut rien ( Et qu’on les a aidés ).

Répondre à GusDeGus Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

La commune du Tampon recrute pour les centres de vacances

Article suivant

TCO : la qualité de l’eau distribuée aux usagers, un impératif sanitaire

Free Dom