LE CRIJ officiellement reconnu d’intérêt général

Le Centre Régional Information Jeunesse Réunion, s’est inscrit en juillet 2018 dans une démarche administrative de reconnaissance officielle d’organisme d’intérêt général. Le 5 février 2020, la réponse rendue est positive. Un gage de qualité de plus à l’arc du CRIJ dans ses actions d’information et d’accompagnement des jeunes de La Réunion.

Comme l’explique le directeur du CRIJ, Mickaël ABELARD « les textes de loi confèrent au CRIJ et au réseau Information Jeunesse une mission d’intérêt général en faveur des jeunes. Mais avoir la mission et être reconnu officiellement comme tel sont deux choses différentes. Il était important pour nous d’avoir une reconnaissance administrative, tant de la gestion désintéressée de notre association que d’apporter toute la confiance aux jeunes et aux acteurs du territoire que nos actions se font entièrement au bénéfice des jeunes sans aucune logique ou enjeux de quotas, de taux de remplissage ou de subventions.

Quand un jeune s’adresse au CRIJ, il a maintenant l’assurance et la confirmation que nous allons l’informer et l’accompagner uniquement en fonction de sa demande, de son parcours et de son projet, afin de lui indiquer l’action ou le dispositif en lien avec son besoin ».

Autre point qui a son importance pour la structure, dans un contexte de diminution des fonds publics et d’implication des entreprises dans le cadre de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), le CRIJ peut maintenant émettre des rescrits fiscaux, ouvrant ainsi droit à des réductions d’impôts pour les donateurs.

Les associations concernées par le statut d’intérêt général présentent un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, la défense de l’environnement naturel. Une association d’intérêt général est, en droit fiscal français, un organisme qui peut, au vu des critères de l’administration fiscale, émettre des reçus fiscaux au bénéfice de ses donateurs. Les conditions requises pour cette reconnaissance sont :
• Une activité non lucrative
• Une gestion désintéressée
• Un cercle étendu de bénéficiaires
Ces conditions sont fixées par le code général des impôts (CGI) et commentées par le Bulletin officiel des finances publiques-Impôts.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Noé Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noé
Invité
Noé

Une excellente nouvelle pour notre jeunesse !