Le CVO malgache intègre le programme d’essais cliniques de l’OMS

Le CVO, boisson malgache promue par le président Andry Rajoelina pour son efficacité contre le Covid-19 va finalement être intégrée au programme d’essais cliniques de lutte contre le coronavirus de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), intitulé « Solidarity trial ».

Cette décision qui aurait été prise mercredi à l’issue d’une visioconférence entre le président Andry Rajoelina et le Directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebryesus, sonne comme un coup de théâtre. En effet, l’OMS avait plusieurs fois mis en garde contre les assertions tenus à propos des bienfaits anti-Covid du CVO. En cause : aucune étude sérieuse n’avait prouvée l’efficacité de la tisane malgache. Les recherches aboutissant au remède avaient été menées par l’Imra (Institut malgache de recherches avancées), sous l’égide du président malgache.

La branche africaine de l’OMS au Congo avait, quant à elle, commandé des échantillons de la boisson afin de faire des tests, il y a quelques semaines.

Les ingrédients de la préparation ne sont pas connus précisément, excepté l’Artemisia, plante historiquement utilisée en Asie pour ses propriétés anti-paludiques. Selon le média Madagascar-Tribune.com, le Directeur général de l’OMS aurait promis qu’une clause de confidentialité serait signée entre les deux parties, en ce qui concerne la recette.

Cette collaboration pourra permettre de faire la lumière sur les propriétés du produit alors que d’autres essais cliniques sont en cours.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
4 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
MIKAWatsonBoloTaliaClochette Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mouton
Invité
Mouton

Je me demande comment rendre une plante, (armoise annuelle), interdite et inaccessible à tous en France, payante sous forme de comprimés chimique par les laboratoires pharmaceutiques à la place de l’accès gratuite sous forme de tisane, s’il suffit d’intégrer le programme d’essais cliniques de l’OMS, le tour peut-être est joué !!!

Clochette
Invité
Clochette

Mouton en tout cas ils y a t’on berger qui te cherche pour la tonte ont a besoin de toi pour faire les masques

Mouton
Invité
Mouton

Mais qui t’a sonné Clochette ?

Watson
Invité
Watson

Clochette avant de critiquer une personne , on commence d’abord par se corriger soi-même , le vilain défaut du parfait Français qui se croit supérieur aux autres , sans aucune tolérance sur la pensée et la liberté d’expression .

MIKA
Invité
MIKA

Rejoindre la discussion…Né à Tana et vécu 23 ans puis à la Réunion depuis 45 ans je confirme que plus de 15.000 plantes médicinales endémiques ne peuvent pas faire du mal ! Savoir doser et certaines contre indications seulement, écouter nos anciens et ‘Fanafodistes’
puisque tous les médicaments de laboratoires qui se font des milliards viennent de plantes…

Talia
Invité
Talia

Il etait temps…
OMS veut laver son intégrité
J espere qu ils vont pas trafiquer les tests comme le conseil scientifique francais l a fait pour la Chloroquine

Bolo
Invité
Bolo

Le remede malgache le seul efficace