Prélèvement forcé d’organes : le décès d’un ancien ministre Chinois éveille les consciences

1 min de lecture
3

Le 2 janvier, Xinhua, média officiel du Parti communiste chinois (PCC), a révélé que l’ancien vice-ministre du ministère de la Culture du Parti communiste chinois, Gao Zhanxiang, était décédé le 9 décembre dernier.

Dans un article rédigé par Zhu Yongxin, vice-président exécutif du comité central de l’Association chinoise pour la promotion de la démocratie, on découvre que Gao Zhanxiang avait eu recours à de nombreuses reprises à des greffes d’organes, et qu’il avait lui-même déclaré en plaisantant que « de nombreuses pièces n’étaient pas les siennes ». Son décès a attiré l’attention du public en raison de l’opacité de l’origine réelle de ces organes.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
3 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Immersion dans une culture de vétiver à Saint-Joseph

Article suivant

Citalis : un chauffeur de bus manque de peu de renverser un motard (Vidéo)

Free Dom