Le Département, collectivité bilingue créole réunionnais-français (VIDÉO)

3 min de lecture

Ce mardi matin, 13 décembre 2022, Cyrille Melchior président du Département et Axel Gauvin, président de l’Office de la Langue (Lofis la lang) ont signé la Charte de la collectivité bilingue créole réunionnais-français en présence d’Isabelle Erudel, conseillère départementale du Port qui a porté ce projet, de Catherine Chane-Kune, directrice du service « Culture et sports » et de nombreuses autres personnes.L’occasion aussi bien pour Cyrille Melchior, que pour Axel Gauvin et Isabelle Erudel d’insister sur « la complémentarité » des deux langues, à savoir le créole réunionnais, notre langue maternelle et le français.

« L’objectif n’est évidemment pas de diviser mais de redonner au créole réunionnais toute sa dimension identitaire, culturelle et universelle », a expliqué la conseillère départementale du Port, maîtresse en classe bilingue de profession.

« C’est un jour important pour ces deux langues indispensables et incontournables », a souligné pour sa part Axel Gauvin. « I oblige pas personne cause telle langue ou telle langue. Mais il faut arrivier à accepter l’autre dans sa langue, il nous faut être tolérant. Le français lé fondamental mais nou la besoin aussi le créole ». Et le président de Lofis la lang de donner quelques exemples très concrets comme « les gramounes qui arrivent dans une administration et qui ne peuvent pas s’exprimer en français pour leurs démarches administratives ». Ou encore « le créole qui est mis en examen et qui n’arrive pas à se défendre face aux jeunes car ne pouvant s’exprimer dans la langue de Molière ». Idem pour certains malades « qui ne peuvent pas vraiment dire de quoi ils souffrent à cause de la langue ».

Cyrille Melchior a promis de tout mettre en œuvre pour que « le Département, maison du peuple, s’adapte au public qui vient le consulter. Tous les services seront en mesure de répondre tant en français qu’en créole ».

Voici ce que préconise la Charte :

Considérant que l’axe 1 du projet de mandature 2021-2028 du Département de La Réunion est consacré à la valorisation de la culture créole de La Réunion, dans toute sa diversité ;
Considérant que le Département conduit déjà une politique culturelle – via plusieurs de ses propres politiques publiques ou en accompagnement d’initiatives tierces – qui couvre de fait la question des
langues ;
Considérant que l’usage du créole dans la communication du Département est une réalité quotidienne : par ses élus comme par son administration ; dans sa communication écrite comme dans sa
communication orale ; que les entreprises de traduction de documents administratifs et de textes scientifiques se multiplient ;
Considérant ainsi l’ambitieuse action portée par la Bibliothèque départementale de La Réunion (BDR), la mise en ligne du patrimoine imprimé (déjà effective pour une cinquantaine d’ouvrages en créole réunionnais), le développement de la recherche documentaire sur l’usage du créole réunionnais dans les collections du fonds local et l’élaboration d’une bibliographie exhaustive des publications en créole réunionnais ;
Considérant qu’en tant que chef de file de l’action sociale, le Département déploie au cœur du territoire un collectif de plus de 5 000 agents qui s’adressent quotidiennement en français et/ou en créole
réunionnais aux publics du médico-social, de l’insertion, du monde agricole, dans l’accompagnement des familles et de la petite enfance, du sport, de la culture… ;
Considérant que grâce à sa chaîne télévisuelle, 974 TV, la Collectivité diffuse des enregistrements audiovisuels prenant appui et favorisant une expression bilingue ;
Considérant que le Département accompagne les acteurs du territoire pour : la promotion des auteurs de langue créole et de l’oralité (fonkèr, kabar, spectacles, conférences, édition bilingue pour Premières pages…) l’organisation de manifestations : prix littéraires (Prix Indianocéanie, Prix Boris Gamaleya…), manifestations culturelles (salons du livre Athéna, jeunesse), expositions, ateliers d’écriture ;
Considérant que la Collectivité départementale a décidé d’amplifier son engagement en faveur de la langue créole et plus largement en faveur du plurilinguisme réunionnais …

Le Département devient une collectivité bilingue créole réunionnais-français. Notons, comme l’a souligné Catherine Chane-Kune, que le Département avait déjà édité le guide des Musées en créole en 2021; Un guide qui a eu beaucoup de succès.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

417 baleines à bosse recensées à La Réunion sur la saison 2022, une fréquentation record

Article suivant

Cyrille Melchior candidat aux prochaines sénatoriales ? Ni oui, ni non…

Free Dom