Le député européen Stéphane Bijoux appelle l’UE “à reconnaître et à respecter les spécificités des RUP”

3 min de lecture
3

RUP, comme Régions Ultra Périphériques dont fait partie la Réunion. Le Parlement européen soutient à une très large majorité (614 voix POUR) le rapport qu’a présenté tout récemment le député réunionnais Stéphane Bijoux appelant à renforcer le partenariat avec les Régions Ultrapériphériques (RUP).

 Stéphane Bijoux pose les fondations d’une nouvelle stratégie pour systématiser un « réflexe RUP » au niveau européen et appelle à reconnaitre et à respecter les spécificités des RUP. Trois priorités devront guider cette nouvelle stratégie : protéger, développer et valoriser.

Parce que les RUP sont en première ligne de la crise sanitaire, du changement climatique, et de la lutte contre la pauvreté et les inégalités, le député ultramarin appelle à poursuivre le soutien au développement de ces territoires, à traiter leurs fragilités et à accompagner en priorité la jeunesse.

« Nous devons continuer à protéger les secteurs vitaux pour nos territoires : l’agriculture, la pêche, l’élevage. Mais nous devons aussi mener une transition qui réconcilie économie et écologie, pour assurer un développement durable, pour faire émerger de nouveaux métiers, pour offrir un meilleur horizon à notre jeunesse.  »

Le député ultramarin propose plusieurs mesures pour faciliter l’emploi et la mobilité des jeunes ultramarins, pour désenclaver les RUP, pour mieux protéger les productions et entreprises locales. Il appelle aussi à miser sur l’économie bleue, le tourisme durable ou la recherche en matière de santé et de biodiversité.

Parce que les RUP présentent de vrais atouts pour la lutte contre le changement climatique, le déploiement des énergies renouvelables ou la mise en œuvre d’une économie circulaire, Stéphane BIJOUX plaide également pour que  le chemin du Pacte Vert européen passe par les Régions Ultrapériphériques. Pour le député européen réunionnais un nouveau regard sur les RUP s’impose. 

« Nos régions sont des terres de solutions et d’innovation, notamment pour les transitions verte et numérique. Situées dans les océans Atlantique et Indien, elles sont aussi des atouts géostratégiques de premier plan pour l’Europe. »Pour le député réunionnais, un nouveau regard sur les RUP s’impose.

Avant la publication d’une nouvelle communication sur les RUP de la Commission européenne –  qui est attendue au printemps 2022, Stéphane BIJOUX continuera à porter la voix des ultramarins au Parlement Européen.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

3 Commentaires

  1. On avait pas besoin de lui pour réclamer quoi que ce soit l autre député européen à toujours fait son rôle à la perfection et vous savez pourquoi car un seul mandat à son actif bravo Mr omarjee

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Livre Blanc du Club Export pour l’internationalisation des entreprises réunionnaises

Article suivant

Jean-Charles Nagou, candidat à la Chambre des métiers : « nous voulons faire la différence »

Free Dom